Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 07:48
Rue de la Boétie, 8e arrondissement, à 15 heures, une trentaine de militants Solidaires et CNT investissent les locaux du restaurant «Charlie Birdy», à 20 mètres des Champs-Élysées. Motif : cinq sans papiers sont entrés en contact, trois se sont fait virés il y a peu, deux autres sont toujours employés au «Charlie». Tous les cinq exigent leur régularisation.

Charlie Birdy est en fait une enseigne de pubs «branchés» qui compte cinq établissements en Île-de-France, dont quatre à Paris et un à Suresnes. Elle appartient au groupe Bertrand, puissance de l’hôtellerie avec de nombreuses enseignes parmi lesquelles Les Grands Marchés ou les Cafés Printemps, ainsi qu
une dizaine de franchises Quick. Les cinq sans-papiers en loccurrence sont de Suresnes (92). Mais pour cinq travailleurs sans-papiers exploités à Suresnes, combien dans les trois autres restaurants ? La revendication est simple… régularisation des travailleurs sans papiers de lenseigne.

Mais dans les faits, la revendication nest valable que pour les sans-papiers qui se manifestent, puisque selon le taulier, «aucun sans-papiers nest employé ici»… bien évidemment ! Et puis il admet «bon peut-être…» Il coopère, sengage, mais peste «Si je fais preuve de bonne volonté vous aussi, alors vous viderez les lieux avant ce soir». Il nen est pas question. Les militants sont concertés, les travailleurs en grève surtout. On reste. Pendant ce temps on discute. Les employés sont certains quil ny a pas de sans-papiers employés ici. «Tu crois quon a rien dautre à faire de notre dimanche ?» lui lance un militant. Dans la rue, les réactions sont diverses. Les salariés de Virgin, qui prennent leur pause en face, signent volontiers la pétition. Dautres passants protestent. Un cycliste lance «Direction lavion, retour à la maison !» Il y a du travail…

En attendant, létablissement est toujours occupé, tout comme une quarantaine dautres dans toute l’Î
le-de-France. Appel est lancé à ceux qui peuvent : il y a besoin de monde nuit et jour. Ici ou ailleurs




Restaurant «Charlie Birdy»
Rue de la Boëtie, Paris 8e, Métro George-V



Le restaurant «Charlie Birdy» occupé :
soutenons grèves et occupations pour la régularisation des sans papiers !


Le syndicat CNT STE 92 soutient l’occupation du restaurant «Charlie Birdy» (SA Pinto-groupe Bertrand) au 104 rue de la Boëtie à Paris (métro Franklin-Roosevelt ou Champs-Élysées) par l’
Union régionale parisienne de la CNT et Solidaires Paris pour la régularisation des travailleurs sans papiers.

Il appelle à rejoindre les lieux d’occupation, à soutenir moralement et matériellement la lutte et à aider à la généralisation, à l’amplification du mouvement d’occupations et de grèves pour la régularisation des sans papiers.

CNT STE 92, 20 avril 2008
Syndicat des travailleurs de l’éducation des Hauts-de-Seine

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet