Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 08:22



Reçu par courriel :



Salut à vous



Nous avons mis à disposition sur notre site un document audio qui nous a

été transmis pour informer les sans-papiers sur leurs droits en cas

d’arrestation. Ce document est actuellement disponible en français,

soninke, bambara et peul. Il est en cours de traduction dans d’autres

langues. C'est donc sur http://www.rfpp.net/spip.php?rubrique11 (les

personnes à l'initiative de ce document le mettront probablement en ligne

sur un site propre prochainement, mais en attendant qu'il soit prêt il a

été convenu de le mettre à dispo ici).

FPP n'a pas produit ce document, mais a été contactée pour le diffuser et

en informer les radios susceptibles de le faire aussi.

Comme nous disions dans le tract distribué avant la manif du 28 février
contre le CRA de Nimes
La seule cohérence est de refuser en bloc ce systhème d'enfermement
et de torture
.

Cette situation nécessite un mode de lutte collectif , massif.
Les cibles sont multiples , ne nous battons pas , il y en aura pour tout
le monde



lu sur le réseau RESF


Il faut empêcher l’expulsion vers l’Arménie d’Arkadia ALEXANIAN le père de Sedrak. Arkadia a été arrêté à Valence (26) le 10 Mars. Il est retenu au CRA de Nîmes depuis le 11 Mars. Séda, son épouse, et son fils Sedrak sont sous la protection de membres de RESF et de l’ASTI.

Arkadia ALEXANIAN, jeune diplômé d'économie et gestion, n'est pas un criminel. Et pourtant il est venu du CRA de Nîmes pour être présenté vendredi après midi devant le JLD, menoté, comme tous ses compagnons d'infortune. Il n'a commis comme seul délit que de vouloir vivre en France, pour fuir la répression à laquelle est soumise l'opposition politique dans son pays, l'Arménie. Un pays qui ne supporte pas qu'on dénonce les fraudes électorales et la corruption de ses ministres !

Arkadia a dû quitter l'Arménie à l'automne 2005, avec son épouse, Séda. Outre son appartenance politique, on lui reprochait... la fuite de sa mère, d'origine moitié azérie, et de sa soeur,  poursuivies elles aussi par la police ! De 2002 a 2005, Arkadia a passé plus d'une année en garde à vue avec coups, brimades, tortures. Le retour d'Arkadia en Arménie met sa vie... en danger de mort.  

Le jeune couple est arrivé en France en décembre 2005. Arkadia a fait immédiatement une demande d'asile politique à l'OFPRA. La demande a été rejetée. Un premier recours a été fait auprès de l'OFPRA. Il a aussi été rejeté ! 

Entre les démarches pour une régularisation et des petits boulots pour vivre, Séda et Arkadia ont eu  la joie de la naissance de leur fils Sedrak, en décembre 2006 à Valence . Entouré d'amis et d'un réseau de solidarité, la famille ALEXANIAN continue à espérer sa régularisation, quand le second recours devant l'OFPRA, avec des éléments nouveaux est lui aussi rejeté. Suivi rapidement, au cours de l'été 2008 par une OQTF ordonnée à leur encontre par la préfecture de la Drôme. Leur recours au tribunal administratif est rejeté. Un nouvel examen de la demande d'asile politique en CNDA n'aboutit pas ! Et le 10 mars 2009, à la suite d'un malencontreux stationnement gênant, Arkadia est arrêté, puis le lendemain conduit au CRA de Nîmes. Le juge des libertés et de la détention a prononcé vendredi le maintien en CRA d'Arkadia ALEXANIAN pendant 15 jours, "délai nécessaire pour que puisse être mise en oeuvre la mesure d'éloignement prononcée à son encontre". Nous savons tous ce que mots là signifient : une reconduite à la frontière qui peut signer un emprisonnement, voire une disparition définitive.



Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet