Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 07:55

Affrontements 19 mars 2009 : Paris, Marseille, Saint-Nazaire, Toulouse


La fin de la manifestation a également tourné à l’affrontement à Saint-Nazaire entre jeunes et forces de l’ordre, selon un correspondant de l’AFP.

incidents-place-nation-manifestation-2780914lholo


Depuis 17 h 30 et la dislocation de la manifestation, un groupe d'un millier  personnes dont beaucoup avec le visage masqué, entretient un face-à-face musclé avec les forces de l’ordre, dans le quartier de la sous-préfecture. Les cocktails molotovs, feux de poubelles et jets de projectiles divers s’opposent aux tirs de grenades lacrymogènes et charges musclées, rue Henri-Gautier, entre le rond-point des Quatre-Z’Horloges et le centre commercial Ruban bleu. Plusieurs interpellations ont déjà eu lieu.

La situation dégénère à Saint-Nazaire 18 h 15. Ils sont encore 300 à 400 manifestants qui veulent en découdre avec les forces de l’ordre. Ce sont majoritairement des jeunes cagoulés qui s’opposent aux forces de l’ordre. Les premiers sont à la hauteur du magasin ED et les seconds cent mètres plus loin, de l’autre côté du rond-point des Quatre-Horloges en direction de la sous-préfecture. Des parpaings sont lancés ; des bombes lacrymogènes aussi. Et même un cocktail explosif, touchant un gendarme mobile qui a pris feu. Un public de curieux s’est massé le long du front de mer. Lui aussi a le droit à des jets de gaz lacrymogènes. On compte des blessés et des interpellations. Les pompiers ont du mal à intervenir dans ce secteur très chaud. Les commerces alentours ont fermé leurs rideaux. On note des dégradations de mobilier urbain, le démontage des dalles du rond-point. Des renforts des forces de l’ordre, partis de Nantes, sont attendus.

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog