Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 08:27

Je pense que la lutte syndicale, les manifs, les grèves, ne font plus reculer les profiteurs... ils ont une tactique bien au point et cet article du MOnde Diplomatique le montre bien.

Alors, il nous faut d’autres méthodes de lutte - grèves et votes ne font qu’aggraver les choses : quand un Jospin avouait son impuissance devant les licenciements comme il l’a fait, il fait reculer tout espoir en la "gauche".

Les syndicalistes, avec leurs kits tout prêts de manif (d’un luxe qui m’étonne toujours, mais ils vivent de subventions, n’est-ce pas ?) , leurs postes assurés à vie dans les structures syndicales, leurs solidarités cachées, ne sont plus que les organisateurs d’un cinéma destiné à nous calmer.

""On pourrait tout aussi bien prendre l’exemple du Livret A, dont la collecte sélective par la Banque postale et la Caisse d’épargne servait à financer en partie le logement à moindre coût. Les banques - avec l’appui de la Commission européenne - vont récupérer le magot. Exit le logement social. Cette appropriation de fonds mutualisés se chiffre en dizaines de milliards d’euros.""

Quand je lis ce paragraphe de cet article, je me dis que la lutte, nous devrions la porter là : dans les banques, là où ça leur ferait mal.
Le néolibéralisme est en crise. Les marchés financiers s’effondrent, les banques font
faillite, les entreprises ferment. Nous sommes à la veille d’une récession globale. Les
architectes de ce système psychotique atterrissent avec des parachutes dorés. Mais pour
la plus grande majorité, l’atterrissage sera plus dur…
Cartoon: Dragons Den caricature (medium) by Jedpas tagged dragon,caricature


Il est grand temps de remettre radicalement en question le capitalisme.
Les crises sont inhérentes au capitalisme vu qu’il n’y a aucune logique derrière l’idéologie de croissance du système. En tant qu’être totalitaire il est toujours à la recherche de nouveaux marchés et secteurs pour garantir la croissance.Tout, la terre, les gens, les animaux sont pressés comme des citrons et leur valeur évaluée à l’aune de leur utilité économique pour ensuite finir aux ordures. Comme une éponge, le capitalisme absorbe la
vie et tous les aspects de l’être humain. D’une part la production de l’humanité n’a encore jamais été aussi grande qu’aujourd’hui ; d’autre part nous voyons que l’inégalité mondiale n’a jamais été aussi aigue qu’auparavant. Le capitalisme est un système qui
s’appuie sur l’exploitation et qui ne profite qu’à quelques uns. Plus de jobs et de pouvoir d’achat ne changeront rien à cette situation.
Assez bavarder....

Partager cet article

commentaires

UN chouka 20/03/2009

Pour casser les institutions et mettre toute la piétaille au meme niveau que les travailleurs Chinois de base, il fallait y mettre le paquet.Un coup pire que le 11/9,si non, cela aurait ete cause toujours mon pote ?
Pour les papy boomeurs qui devenaient génants avec les années qui passaient , ils falait discrètement y penser de bonne heure,et faire taire les discutions, mais surtout,il ne falait  pas les effrayer avec des gèstes brusques ,si non, ils n'aurais plus marchés dans la combine des taxes et rakets a fond pèrdus et n'auraient pas plus accèptés la casse des institutions que la dèstruction de leurs industries,mais pour calmer tout le monde, la France avec tous ses bons syndicats s'est endettée a l'extèrieur pour faire payer l'arnaque  aux contribuables .Aussi, les bons sydicats "de fonctionaires",n'on surtout rien dit en face des travailleurs du privé qui se retrouvaient chacun leurs tours sur le carreau,et ils ont surtout étouffés les mobilisations massives contre ce qui se préparait petit a petit .Bon, c'est maintenant le tour des agents de la fonction publique a se faire jeter a la rue,mais c'est sans doute trop tard pour eux ? Bon, du temps de l'oncle Adolf, ses agents dévoués,ne lui ont pas faussés compagnie ,mais en avaient'ils le pouvoir (tous ensemble ? ) ?  Je ne dis pas que c'est le boulot du publique qui finance les fonctios,mais reconnaisons un peut que sans le privé, point de tune dans la caisse ,il me semble ? Ce petit mot pour redir qu'il est bien tard pour "manifèster "utilement ,mais qu'en fin de compte, la mascarade syndicale, richement dotée sèrt vraisemblablement la comédie du pouvoir comme d'hab . La manif spèctacle sèrvie par des comédiens aux ordre du fric privé

luc 21/03/2009

Le blog du laboratoire ce n'est pas un défouloir, la critique du systhème se construit dans les luttes sociales , où alors onrejoint d la floppée des"" il faut que "", ""ya qu'a....""

UN chouka 21/03/2009

Ben, je ne suis pas un oisillon tout juste sorti du nid,et avec le temps,je me dis que plus que jamais, c'est devenu chacun pour soit Désolé.

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog