Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 07:52

Ce grand article a été récupéré sur Rebellyon, on tient à dire que de nombreuses personnes se retrouvent sans possibilité  d'aller à Strasbourg. Par souci  d'éfficacité , nous mettons l'émail du laboratoire à disposition pour ceux qui désirent s'organiser pour faire une manifestation sur Valence, le 4 avril 2009, que cela soit les PC et Attac, le NPA, et les autonomes .


OTAN suspend tes vols… de bombardiers !
Du 3 au 4 avril aura lieu le sommet de l’OTAN à Baden-Baden en Allemagne et à Strasbourg en France.
Ce sera l’occasion pour l’alliance Atlantique de fêter ses 60 ans et de célébrer la réconciliation Franco-Allemande avec notamment la réintégration par la France du commandement de l’organisation quitté en 1966.
Mais tout le monde ne l’entend pas de cette oreille. Aussi plusieurs collectifs, réseaux, associations, groupes politiques et syndicaux et bien sur des individu-es entendent bien profiter de l’occasion pour dénoncer l’OTAN pour ce quelle est…
L’OTAN est une organisation politico-militaire au service de l’impérialisme occidentale. L’OTAN participe, à l’occupation militaire de l’Afghanistan, de l’Irak, mais aussi du Kosovo. L’OTAN est responsable de la mort de nombreux-ses civil-es. Plus largement l’OTAN entend se renouveler pour affronter les nouvelles "menaces". Ainsi le plan d’architecture globale de sécurité tant à unifier la répression contre "l’ennemie" tant intérieur que extérieur. Cette organisation contestable dans son essence prend, avec ce nouveau concept, un dangereux virage pour ce qui concerne les liberté publiques et la capacité de résistance de chacun-es.
Du 1er au 5 avril 2009 un contre sommet est organisé à Strasbourg pour lutter contre l’OTAN.
Contre toutes les armées, contre l’impérialisme, contre l’architecture de sécurité globale, contre la guerre en Afghanistan et en Irak notamment…
Pour la liberté de circuler, pour l’abolition des frontières, pour la paix entre les peuples mais la guerre entre les classes
Toutes et tous à Strasbourg !

Présentation du contre sommet :

- En Allemagne de nombreuses initiatives existe contre ce sommet de l’OTAN. La mobilisation semble plus forte du coté germanique.
- En France le contre sommet est porté par le réseau Dissent qui ne s’active que pour les contre sommets, mais aussi par la Coordination Anti Otan Strasbourg. Dissent a organisé depuis plusieurs mois un infotour Dissent pour informer sur le contre sommet de Strasbourg. Illes étaient passé à Lyon le 7 février 2009 pour faire le point sur la mobilisation.
- Une autre plateforme regroupe d’autres organisations de gauches plus institutionnelles.
Elle appel entre autre à une manifestation le samedi 4 avril 2009.

Le contre sommet est organisé du 1er au 5 avril 2009 :

Samedi 21 mars 2009 : NATO Game Over Bruxelle (Belgique).

Vendredi 27 et samedi 28 mars 2009 : Formation désobéissante avec les désobéissants à Strasbourg (France).

Du vendredi 27 mars au mercredi 1er avril : Préparation du contre-sommet sur le village autogéré (6km à partir du centre ville).

Mardi 30 mars 2009 : Manifestation anti-militariste à 18h00, départ Bertoldsbrunnen, Freiburg (Allemagne, à environ 90 km de Strasbourg). Voir le flyer.

Mercredi 1 avril 2009 : Jour d’action : Démolissons les architectures de sécurité !
Qu’est ce que l’architecture de sécurité ? (France/Allemagne)

Jeudi 2 avril 2009 : G20 à Londres Mini-formations à la désobéissance civile, avec les désobéissants + repérages + entraînements clowns activisme sur le village autogéré + journée d’actions sur le climat en écho au G20 à Londres.

Vendredi 3 avril 2009 : Jour d’action : Blocages à Baden-Baden (Allemagne, à environ 65 km de Strasbourg). Plus d’info…
Dîner des délégations de l’OTAN à Baden-Baden Blocages à Baden-Baden en Allemagne du milieu de matinée jusqu’en début de soirée puis retour à Strasbourg en fin de soirée.
Le jour du sommet il est prévu un point d’information avec un ravitaillement de base, de l’assistance juridique et des équipes d’aide médicale près de la gare à Baden-Baden, où l’on pourra discuter de la situation, à l’abri. Il y aura une manifestation qui ira du Centre d’Information au lieu du sommet. Elle sera déclarée sur une des routes possibles, à partir de 6 h. Pour que toutEs les activistes puissent participer aux actions à Strasbourg, les rassemblements seront terminé à 22 heures. Il y aura quelques navettes organisées pour les trajets Strasbourg/Baden-Baden.
De plus, les differentEs contestataires seront enchantéEs d’apprendre qu’il y a des actions indépendantes qui seront menées à Baden-Baden et dans les environs du sommet, par exemple à l’hôtel Bühler Höhe … où il est possible d’ harceler les délégations.
Pour l’état actuel de la préparation et pour vous tenir au courant de ce qui se prépare dans votre région/ville, vous pouvez écrire à : block-baden-baden[at]riseup.net

Samedi 4 avril 2009 : Jour d’action et de manifestation : Blocages a Strasbourg !
Serrage de main entre Merkel et Sarkozy sur le Pont de l’Europe le matin, déjeuner au Palais des Rohan à midi, congrès au Palais de la Musique et des Congrès l’après-midi.
Blocages à partir du matin + autres actions désobéissantes à Strasbourg Plus d’info…

Dimanche 5 avril 2009 : Journée de soutien aux inculpés lors du sommet et des mobilisations antérieures

La répression à Strasbourg et à Baden-Baden :

14 000 policiers sont mobilisés en Allemagne, 12 000 en France. Le traité de Schengen sera levé (ce qui autorise les contrôles aux frontières). Les douanes des différents pays pourront pratiquer des contrôles arbitraires dans un rayon de 30 km. Plusieurs zones rouges (interdites aux non résidant-es) et une large zone jaune seront mises en place à Strasbourg mais aussi à Baden-Baden et Khel en Allemagne (voir plus bas). Des ponts et des autoroutes pourront être coupés à la circulation. La France prévoit d’utiliser des drones, l’Allemagne un zepelin pour surveiller les manifestant-es depuis le ciel. En Allemagne il est interdit de se masquer. Cette mesure permet d’arrêter de nombreux-ses manifestant-es. Des consignes auraient été données en France pour pouvoir arrêter des « meneurs » préventivement ainsi que des personnes trop marqué « manifestant-es incontrôlable ». Les polices allemande et française coopéreront tout le long du sommet des deux cotés de la frontière.
- 60ème anniversaire de l’OTAN - La forteresse de l’Otan se met en place.
- 60ème anniversaire de l’OTAN - Le droit de manifester doit aussi être respecté à Strasbourg !
- Manifs a venir ciblez moi ces quelques meneurs
- OTAN plan de répression préventive en place…Et gros inconvénients pour les habitants de Strasbourg en vue.

Info pratique pour le contre sommet :

Du 25 au 31 mars Centre de Convergence, préparation au contre sommet, et manifestation à Freiburg (Allemagne). Il y a la possibilité d’être logé et de se restaurer avec une cuisine collective vegan. Une équipe légale et une équipe de premiers secours sont déjà en place. Un centre de média indépendant porté par indymedia devrait aussi être de la partie. Plus d’info…

Du 1avril au 5 avril un village autogéré pourra accueillir les manifestant-es à Strasbourg.
Les autorités française ont confirmées la tenue de ce village. Plus d’info et une carte de l’emplacement du village…Plus d’info…
Appel à un village autogéré.
Le réseau qui organise le contre sommet appel à la participation de chacun-e pour le bon déroulement du village. Chaque petit projet (un chapiteau d’un collectif d’artistes, une cuisine autogérée, un groupe spécialiste des toilettes sèches, un camion sono…) est une pierre à l’édifice.

Les liens utiles :

- Plan de la première zone rouge de Strasbourg.
- Plan de le seconde zone rouge de Strasbourg.
- Plan des zones rouges et oranges et précisions, sur le site de la Fédération Anarchiste de Strasbourg.
- Article sur les "zones de sécurité" à Strasbourg, sur LibéStrasbourg.
- L’OTAN à Strasbourg-Kehl : récit subjectif d’un habitant de la zone occupée.
- OTAN : les "anti" montent au créneau (à propos du parcours de la manifestation).
- Les parcours de la manifestation.
- Cartes des zones d’exclusion de Kehl (Allemagne).
- Carte de la zone rouge de Baden-Baden (Allemagne).
- Carte du sud-ouest de l’Allemagne
- Un centre des media indépendant pour le contre sommet de l’otan de Strasbourg !
- Les trajets et horaires transport publique Strasbourg < > Baden-Baden
- Le site de Dissent. (en français).
- Le site de la Coordination Anti-OTAN Strasbourg.
- Définition et historique de l’OTAN chez Wikipedia.

Définition de l’OTAN :

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord - OTAN (NATO - North Atlantic Treaty Organisation en anglais) est une organisation politico-militaire créée à la suite de négociations entre les signataires du traité de Bruxelles (la Belgique, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni), les États-Unis et le Canada ainsi que 5 autres pays d’Europe occidentale invités à participer (le Danemark, l’Italie, l’Islande, la Norvège et le Portugal), ayant pour vocation initiale d’assurer la défense et la sécurité de l’Europe face à l’Union soviétique après la Seconde Guerre mondiale. L’OTAN a néanmoins survécu à l’implosion de l’URSS.
Le siège de l’OTAN se trouve depuis 1966 à Bruxelles et son commandement militaire (SHAPE) à Mons (Belgique). Grâce à ses moyens logistiques, l’OTAN a su, durant la Guerre froide, « garder les Américains à l’intérieur, les Russes à l’extérieur et les Allemands sous tutelle. »[1] comme le souhaitait son secrétaire général d’alors, Hastings Lionel Ismay. Son rival côté soviétique fut le Pacte de Varsovie.
(Source : Wikipedia.)

Les principales opérations militaires de l’OTAN :

Bosnie-Herzégovine (1995–2004) : campagne de bombardement pour faire cesser le conflit puis 1re mission de maintien de la paix. Ce fut l’occasion pour les Tchèques et les Polonais de participer à l’IFOR et d’en tirer une expérience précieuse, en particulier au niveau de l’interconnexion des armées. La IFOR puis la SFOR (Force de stabilisation) de l’OTAN ont passé le relais à l’EUFOR de l’Union européenne le 2 décembre 2004 : c’est l’opération Althéa engageant 7 000 hommes dans le cadre des accords de Berlin plus.
Kosovo (1999–…) : après une campagne aérienne durant la guerre du Kosovo, l’opération Allied Force, la force multinationale de paix de l’OTAN au Kosovo (KFOR) se déploie avec 43 000 hommes. Au 7 décembre 2004, elle représente 17 733 personnes.
Afghanistan (2003–…) : le 11 août 2003, l’OTAN prend le commandement de la Force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS ou ISAF), c’est la première intervention de l’OTAN hors du cadre euratlantique ; y contribuent 37 pays[8] ; elle s’emploie à étendre l’autorité du pouvoir central et à faciliter la reconstruction du pays. Y est présente une force de 45.000 hommes en 2008 .
Irak (2003–…) : apporte un soutien logistique à la division multinationale et participe à la formation des forces de sécurité irakiennes avec 300 personnes dont des instructeurs sur place et dans les écoles de l’OTAN.
(Source : Wikipedia.)

La France et l’OTAN :

La France, membre fondateur de l’OTAN, s’est retirée de la structure militaire intégrée et de sa direction en 1966. C’était une décision du général Charles de Gaulle qui souhaitait être vraiment indépendant des États-Unis sur le plan militaire. Cette indépendance devait concerner en particulier la force de frappe nucléaire dans le cadre de la stratégie de la dissuasion du faible au fort. Le général de Gaulle se méfiait beaucoup de l’atlantisme qu’il soupçonnait d’être une forme de domination américaine. Dans le cadre d’un conflit majeur contre le Pacte de Varsovie, la République française serait restée un allié fidèle et maintient donc régulièrement des exercices militaires coordonnés avec entre autres ses forces françaises en Allemagne. À cette date, on peut donc dire que la France n’est pas membre de l’OTAN, mais reste membre de l’Alliance atlantique, ce qui n’a pas la même signification. Les Américains ne peuvent donc pas agir sur les forces de l’armée française.
La politique du président gaulliste Jacques Chirac modifie pourtant cela en 1996, autorisant un représentant français au comité militaire depuis 1996. C’est le début d’une évolution de la politique française héritée du gaullisme. Le président Nicolas Sarkozy annonce en 2009 le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN mais elle n’intègre pas le comités des plans nucléaires.
(Source : Wikipedia.)

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet