Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

Archives

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 07:47

  • Vendredi 19
    juin
    l
    14h
    l
     5€
    l
    concert de soutien aux inculpé-e-s du contre-somet de OTAN
    l
    Eutopic & Assonance
    l
     
    concert


    14h :
    Conférence de presse
    20h :
    Vidéo témoignage du contre-sommet de l'otan

     + Cuico collective 

    21h :

    Death to Pigs(Punk hardcore industriel/Nancy) 
    The Pets (Punk rock / Big beat/EU)
    Enbuscade (Son de Mexico/Stg) 
    Jamazar  (balkano-latino-jazz/Stg) 
    Boris Viande (LEDLP) (Tropical ümpapa/Stg)
    Fury_Us vs The Machinist (Techno hardcore/Stg)
    & VJ Mimi Krakra 
    Daddy Roudy & Skunkhead (Reggae dancehall/Stg) 

La Légal Team de Strasbourg a organisé cet après midi, 21 juin, jour de la "fête de la musique" une manifestation musicale en distribuant un tract : OTAN 2009 : Bouc émissaires et justice de classe".

 

  • : Batucada improvisee

 


Après avoir déambulé au rythme de la Batucada improvisée dans la ville, la manifestation s’est rendu dans les alentours de la prison de l’Elsau où sont incarcérés entre autre, les 7 personnes inculpés lors des manifestations contre le sommet de l’OTAN. La manifestation a joué de la musique et a scandé différents slogans.

 

A l’heure des promenades, la manifestation est même arrivée à trouver un endroit très en hauteur afin d’être vu et de pouvoir échanger avec les prisonniers dans les cours. "Solidarité avec tous les prisonniers", "A bas toutes les prisons", entre autre, suivaient les rythme improvisés de la Batucada. Cela a été suivi ensuite à l’intérieur de la prison par un "concert de percussion improvisé par les prisonniers" qui était entendu jusqu’au dehors.

 

 


Cette année, à la prison de Strasbourg, dedans et dans les alentours, la "fête de la musique" a pris un sens très revendicatif.

ce tract a été distribué auparavant:.

OTAN 2009 : Bouc émissaires et justice de classe

 

Avec la « justice » des boucs emissaires du contre-sommet de l’otan, voici encore la « justice » de classe qui met les bouchées doubles pour faire des exemples et ainsi museler toute révolte contre l’injustice sociale, contre les stratégies militaro-éconmiques de nos gouvernments.

 

Avec une justice de bouc émissaire :

 

Dans son processus de création de l’ennemi intérieur, à savoir toute personne manifestant son désaccord avec le pouvoir étatique, le gouvernement a besoin d’excuser les violences policières commises à Strasbourg en avril 2009 et de prouver sa thèse du manifestant-terroriste : Thèse soutenue par la "justice" française, fidèle complice du pouvoir, qui, dans une démonstration zélée, s’est acharnée et s’archane encore sur le cas de manifestants en les jugeant sur des intentions présumées et non des faits. Cette « justice » ne donne plus raison au droit et à la présomption d’innocence mais à l’acharnement du pouvoir d’État : Elle applique chaque jour, de nouvelles lois toujours plus répressives et condamne pour du "a peut-être pensé à commettre" ou "refuse de vivre dans la norme imposée"...

 

Répression et justice de classe :

 

Encore aujourd’hui, le climat de tension qui a suivi les manifestations d’avril n’est pas retombé, les arrestations et les procès continuent. Le procureur, même s’il se dit lassé des procès « anti-otan », ne s’interdit pas de demander des peines disproportionnées sans se forcer à faire son réquisitoire. L’affaire lui semble expédiée, parce que désormais la contestation n’est plus autorisée, elle est assimilée à de la délinquance... Justice de classe qui montre toute son ampleur en doublant les peines contre les personnes des quartiers populaires impliqués dans le contre sommet : Belle occasion pour le pouvoir d’avertir que la "banlieue" n’a pas intérêt à comprendre et à participer à la contestation politique.

 

La justice charge, pour l’exemple, des boucs émissaires.

 

Les hordes de flics sont partis, les caméras de vidéo-surveillance restent... tout comme le traumatisme lié au dispositif ultra-sécuritaire qu’a dû subir cette ville. Cette démonstration condensée de contrôle à outrance n’a fait que rendre plus visible ce que nous vivons déjà au quotidien : la capacité d’opression et de répression du pouvoir d’Etat au service de l’ordre économique.

 

Parce que la solidarité est notre plus belle arme, ne nous laissons pas intimider ! Ripostons face à cette stratégie de répression contre tout manifestantE et de criminalisation de la révolte sociale SOLIDARITE pour et avec toutes et tous !

 

RENDEZ-VOUS LE 21 JUIN À 15H PLACE GUTTEMBERG POUR FAIRE DU BRUIT (MUSICAL) CONTRE CETTE RÉPRESSION : BATUCADA IMPROVISÉE POUR ANIMER ET POLITISER LA FÊTE DE LA MUSIQUE ! AMENEZ VOS PERCU, VOS SPATULE EN BOIS, VOS VIEILLES CASSEROLES ET VOS BOÎTES DE CONSERVES !

 

Liens:

Legal Team Strasbourg

Breakout

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet