Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 16:44

Le triste épilogue de l'histoire Setila s'est joué, hier en fin de matinée, devant le tribunal de commerce de Romans. La plupart des 110 salariés, présents à l'audience, s'étaient préparés à l'inéluctable.

Comment aurait-il pu en être autrement ? Puisque l'entreprise valentinoise s'était vu refuser le prêt de la Coface. Son ultime recours, alors même que le carnet de commandes s'était à nouveau rempli.

Le sort de la société spécialisée dans le tissage de fibres polyester paraissait du coup définitivement scellé. Dès lors, la décision du tribunal n'a surpris personne, même si certains croyaient encore à une issue probable, un redressement plutôt qu'une liquidation judiciaire.

Les salariés ont manifesté leur colère, estimant que les pouvoirs publics et les élus "les avaient lâchés".

Puis la colère a laissé place à l'écœurement, notamment du côté des responsables syndicaux et des représentants du personnel qui ont stigmatisé « le gâchis humain et industriel ». Des salariés qui ont tenté en vain de maintenir et pérenniser une activité de tissage dans le département.

leur presse (c'est pas la nôtre )

communiqué du PCF du 18 septembre:

"La fédération du PCF Drôme déplore la décision du tribunal de commerce de Romans qui vient de placer l’entreprise SETILA en liquidation judiciaire.

Le gouvernement de Sarkozy tente de casser la filière industrielle textile en refusant de lui apporter les aides financières de l’Etat (Caisse des Dépôts et Consignation - OSEO).

Il y a un an, ce gouvernement a versé, sans aucune garantie, des milliards aux banques.

A notre connaissance il n’y a eu aucune intervention gouvernementale déterminée pour que la Société Générale apporte les 400.000 euros nécessaires au paiement des salaries et à l’achat des matières premières pour SETILA.

La décision du Tribunal de Commerce l’ a été avec le blanc-seing de l’Elysée et la bénédiction de la présidente du MEDEF.

Nous voulons alerter l’ensemble des Drômois et des Drômoises sur les conséquences qu’aura cette liquidation sur les emplois induits (fournisseurs) et sur l’ensemble de la filière textile Drôme Ardéchoise.

Sans la création d’un pôle public bancaire, sans la nationalisation de la Société Générale, nous laisserions faire les requins de la finance au détriment de l’intérêt général des salariés et de l’emploi. C’est une des pistes pour sortir de la crise.

La fédération du PCF continuera d’apporter son soutien aux salariés de Sétila, Rhodia et Ritm dans leur volonté de maintenir et de développer l’emploi industriel dans la filière textile."

une question se pose au collectif le LABORATOIRE:

" A qui profite cette liquidation , pourquoi le savoir faire des travailleuses et travavailleurs

de Sétilia sont mis sous pression  ?

quelle  sont les entreprises industrielles  ont un  intêret dans ce désastre humain?


Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet