Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 08:20
Le JPB > Pays Basque 2006-09-26
Le prisonnier Iñaki de Juana maintient la grève de la faim
Le prisonnier Iñaki de Juana Cahos maintient la grève de la faim qu’il a débutée le 7 août dernier, a rapporté l’association des familles des détenus basques Etxerat. Le militant originaire de Donostia est toujours à l’hôpital Punta Europa de la ville d’Algeciras, alimenté contre sa volonté, toujours selon Etxerat.

Iñaki de Juana a été hospitalisé le 19 septembre dernier et le lendemain, les médecins commençaient à lui administrer un sérum par voie intraveineuse, en accord avec la décision de l’Audience Nationale espagnole et contre la volonté du prisonnier. Selon Etxerat, le prisonnier basque s’est refusé à ce que les médecins ajoutent du potassium au goutte à goutte, après quoi la Police est entrée avec la décision du tribunal. Le détenu a été attaché et il est resté ainsi pendant 24 heures, selon l’association. Il a demandé lui-même à être détaché, déclarant qu’il ne ferait rien contre le travail des médecins. Depuis, Iñaki de Juana peut recevoir la visite de sa famille et de son avocat, mais il lui est interdit de communiquer avec l’extérieur ou de passer un appel téléphonique. Le prisonnier politique basque a dénoncé n’avoir jamais subi une telle violence que celle subie dans la situation actuelle.

Etxerat, pour sa part, a dénoncé la "politique cruelle, la séquestration, le chantage" contre les prisonniers et leurs familles, maintenus par le PSOE et le Gouvernement français. L’association des familles a lancé "un appel particulier aux personnes qui au sein même du PSOE et de l’UMP ne partagent pas la cruauté de leurs dirigeants politiques", les invitant à participer aux rassemblements de vendredi en faveur du rapprochement et "pour un avenir sans répression politique". Etxerat a par ailleurs remercié les manifestations de soutien qui se sont produites partout en Pays Basque. À Bayonne, une dizaine de membres des Démos ont entamé samedi matin un jeûne de 24 heures à la cathédrale, pour protester contre la situation du prisonnier donostiar.

Par ailleurs, dans un appel anonyme reçu hier à notre rédaction, un communiquant a revendiqué la coupure d’une ligne d’électricité dans la nuit de samedi à Saint-Jean-de-Luz pour dénoncer la situation d’Iñaki de Juana et de "tous les prisonniers politiques basques".

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog