Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 07:29






En ce jour...
1943
Le 29 mars 1943, Espagne, neuf compagnons des "Juventudes libertarias" (jeunesses libertaires) qui luttaient dans la clandestinité sont arrêtés et garrottés à la prison "Modelo". Ils feront partie des dizaines de milliers d'autres compagnons qui seront exécutés dans les premières années de la dictature franquiste
en espagne à ce moment là
Au début de l’année 1942, Manuel Campillo Gómez, avec d’autres compagnons, reconstituait la CNT dans la province de Malaga et formait un comité régional en contact avec les noyaux guérilleros et plus particulièrement avec celui d’Antonio Raya González. A partir du mois de juin 1943, après un plenum régional de la CNT à Malaga, une intense répression se développait dans la province et Antonio Raya et plusieurs membres de son groupe étaient tués et le comité régional de la CNT était désarticulé. Manuel Campillo Gómez parvenait à s’échapper et à gagner Madrid. C’est là qu’en juillet il était blessé par la Police Armée, capturé et achevé sur place. Deux autres membres de la CNT qui l’avaient accompagné à Madrid, seront également tués dans de semblables affrontements avec la Police Armée madrilène.
mais aussi ce jour là

Le 29 mars 1935, mort de Clément DUVAL à Brooklyn (USA), né le 11 mars 1850 à Paris. Anarchiste illégaliste. Membre du groupe anarchiste parisien "La Panthère des Batignolles" créé en 1882, partisan de la propagande par le fait, et de "l'expropriation révolutionnaire".
Arrêté le 17 octobre 1886, suite à un cambriolage effectué dans une hôtel particulier le 5 octobre, il blesse avec un poignard un des agents de police venu l'arrêter.
Condamné à mort le 11 janvier 1887, sa peine sera commuée en travaux forcés à perpétuité. Envoyé au bagne des Iles du Salut, il y restera 14 ans, survivant grâce à sa détermination libertaire. Plusieurs tentatives d'évasion échoueront avant sa relégation à Saint Laurent du Maroni. Il parviendra alors à s'évader le 14 avril 1901, se réfugiant en Guyane Anglaise puis, grâce à la solidarité des anarchistes français et italiens de New York, il sera accueilli dans cette ville. Il y rédigera ses mémoires, publiées en italien (traduites par Luigi Galleani) en 1929.
Marianne ENCKELL, responsable du C.I.R.A de Lausanne, récupérera une partie du manuscrit original en 1980, qu'elle fera éditer sous le titre "Clément Duval, bagnard et anarchiste".

"Vous m'inculpez de vol, comme si un travailleur qui ne possède rien peut être un voleur. Non, le vol n'existe que dans l'exploitation de l'homme par l'homme, en un mot par ceux qui vivent aux dépens de la classe productrice".

 

 

Partager cet article

commentaires

lanore francis 29/03/2007

bonne idee que l ephemeride

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog