Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 15:33

note : cette info est  paru dans le site de la conf. Paysanne,
 la grève de la faim est un moyen de lutte,  débilisant
( chrétien, pervers, spectaculaire, par procuration).
Il s'agit d'exposer le corps souffrant la faim, i
l fait parti du spectacle, de la société du spectacle.
Pervers aussi , les dominants sont appelés pour s'apitoyer
(peut être) sur le désaccord du grèviste de la faim  et en même temps  le côté chrétien  dans la souffrance image du martyr chrétien ( l'image du martyr). Il s'agit aussi de déposséder la lutte collective, une lutte par procuration, le collectif qui lutte,
 il est appelé à soutenir la grève de la faim, pour un moratoire, non on a pas besoin du temps pour dire que les OGM,  c'est dangereux et voir même pathogéne. Soutien aux combattants anti ogm
On ne veut pas d'ogm ni dans l'assiette et ailleurs
Un moratoire pour un printemps sans OGM. Serons-nous encore paysans demain ?


Partout en France, le 24 mars, journée nationale contre les OGM, les français ont
exprimé leur refus et réclamé un moratoire. 1500 personnes à Bourgoin-Jallieu, élus
régionaux, maires, conseillers généraux, paysans, consommateurs, citoyens ont
manifesté leur refus des essais et des cultures OGM comme dans des dizaines d’autres
lieux, chacun avec une approche différente mais avec la même conviction et la même
revendication.

Du nord au sud de notre territoire, des grèves de la faim soutenues par des jeûneurs
se sont mises en place pour faire vivre l’appel d’Orléans.

Tous les arguments sont réunis pour responsabiliser nos élus et paysans qui
contaminent, puis légifèrent après :

- le droit des peuples à la souveraineté alimentaire s’oppose à la confiscation du
vivant par le brevet ;

- l’impossible coexistence avérée par les contaminations (vent, abeilles,
transport...) ;

- le maïs Bt MON 810 - seul OGM cultivé en France - cousin du Mon 863 également Bt
mis en cause récemment par le CRII-GEN, répond à une réglementation antérieure à
2001 et n’a fait l’objet d’aucune évaluation sur la santé et l’environnement à long
terme ;

- en France, la responsabilité et la réparation des dommages sanitaires,
environnementaux et économiques n’ont aucun cadre légal (cf décrets et arrêtés du 20
mars 2007) ;

- 86% des français et 62% des agriculteurs ne veulent pas d’OGM dans les champs et
les assiettes.

Nos gouvernants, après avoir bâillonné les français, bâillonnent nos parlementaires
et autorisent la culture et les essais en plein champ par décret.

Pour toutes ces raisons, je vous propose de relayer cette demande de moratoire
jusqu’aux législatives, d’appeler à sanctionner le seul candidat aux élections
présidentielles Nicolas Sarkozy qui, pendant 5 ans, a accompagné cette situation et
qui ne se prononce pas « sous la pression ».

Enfin, M. le Président, « quand la maison brûle, est-il possible de continuer à
regarder ailleurs » ?
Pour ne pas organiser les affrontements dans les campagnes, M. le président, nous
savons ce qu’il vous reste à faire avant les prochains semis.


source :
http://www.confederationpaysanne.fr/index.php?rubrique_id=23-actualite_id=1082




# sa

Partager cet article

Published by Gerard et marie - dans lelaboratoire
commenter cet article

commentaires