Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 06:09
 
La manifestation contre la brutalité


                 
"Dans ce spectacle public fait de figuration et de spectateur, les hédonistes de la consommation, partisan d'une mort douce sont de la partie autant que les sectateurs de la violence apocalyptique du nihilisme. Terreur et aliénation sont les deux mamelles du pouvoir spectaculaire qui grippe la volonté de vivre." sergio Ghirardie in nous n'avons pas peur des ruines
La répression et le terrorisme d'état continuent  à faire des victimes,nous au Laboratoire nous ne pouvons pas laisser faire  sans mot devant de telles attaques.

Rappelle des faits  du terroristes d'état:

-Villier le bel deux morts dans une attaque à la voiture de police et attaques de quartiers populaires  par des troupes de mercenaires comme à la répétition de guerre civile Sarcelle .

- Tir à l'épaulé contre des Lycéens à Nantes un blessé grave à l'oeil

- encerclement d'un groupe d'étudiant après une action revendicative contre le spectacle de la consommation et arrestations musclée.

 "La seule attaque capable de frapper l'état est aujourd'hui uniquement celle qui consiste à dénoncer ses pratiques terroristes et à les dénoncer violemment" Sanguinetti.
Mais nous  gardons bien à l'esprit " il entre bien dans la mentalité d'un esclave ''d'associer la provocation '' au simple fait de marcher en dehors des  passages cloutés . et il entre bien dans la mentalité du maître d'encourager pareil sentiment.''

Interventions policières sur les 2 campus de Lyon II dans la nuit du 28 au 29 novembre

 


- À 22h40, le 28 novembre 2007, Lyon 2 - Bron est pris d’assaut par les gendarmes mobiles, crs, baqueux. Une soixantaine d’étudiant.es sont à l’intérieur.

Appel à venir le plus rapidement possible avec si possible appareil photo et caméra pour essayer de dissuader toute violence policière et essayer d’être le plus nombreux possible pour résister et soutenir nos copains copines !

En espérant qu il y ait le moins de violence possible de la part des lardus, nos copains copines sont isolé.es au fin fond de Bron, ce qui est propice à l’acharnement autoritaire des chiens de garde de l’État.

- 0h : 4 arrestations pour l’instant ! Des personnes sur place indiquent qu’un vigile de la fac identifie certaines personnes qui sont ensuite arrêtées par les flics ; d’autres parlent de vigiles du magasin où a eu lieu une action "supermarché gratuit" dans l’après-midi ! Il est donc possible qu’il y ait encore plus d’arrestations dans les minutes qui suivent. Sinon les gen-te-s étaient en train de se faire sortir...

- 0h15 : on dénombre maintenant 13 arrestations...

- 1h25 : La fac à été évacuée par un déploiement policier impressionnant (10 cars de gardes mobiles, 12 de CRS, au moins 20 BACeux et 5RG)

Bilan : 13 interpellations confirmées. Les arrêté.es ont été emmené.es à l’hôtel de police Marius Berliet. Ils et elles seraient inculpé.es pour "vol aggravé avec violence", suite à l’action de l’après-midi.

- 2h50 : la police intervient depuis 2h du matin sur le campus des quais. Apparemment, ça ne s’est passé pas dans le calme, mais avec usage de lacrymos et plusieurs arrestations dont on ne connaît pas le nombre. Il y aurait quelques blessé.es.

- 3h30 : les alentours du campus des quais sont déserts. Une grille est entrouverte au 4 rue de l’université. Les locaux sont aussi déserts....

-

Partager cet article

commentaires