Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 22:55

Bonjour,

Ce pays s'enfonce lentement dans le fascisme mou,
nous pouvons le sortir de l'ornière putride
dans laquelle depuis de nombreux mois nous nous
sommes laissé enfermer . Par des guerres intestines
 de pouvoir sur nos egos, combien de temps on jouera
 à la résistance
 et on rentrera en résistance vraiment
!!!
fini les belles paroles!!!!


Communiqué de la Coordination nationale des collectifs unitaires anti-libéraux

Solidarité avec Marina Petrella

Marina Petrella, réfugiée italienne arrêtée le 21 août 2007, a entamé une grève de la faim le 6 décembre.

C’est un appel, un SOS d’humanité lancé à toutes et tous face à un emprisonnement totalement inique, face au risque de retrait de l’asile qui lui a été octroyé depuis 15 ans, face aux risques que cela engendre.

La Coordination nationale des collectifs unitaires anti-libéraux réaffirme son soutien à Marina Petrella, son compagnon, ses filles.

Nous serons présent-es à toutes les initiatives pour sa libération immédiate et appellons à la solidairité de tou-tes les citoyen-nes.

Réactions à la Chambre
 

Marina Petrella:

Je suis incarcérée depuis trois mois et demi, et je crie mon indignation contre ma détention.

 

Oreste Scalzone :

Messieurs les juges, vous avez eu la possibilité de faire obstacle à la mise en oeuvre d'une raison d'État cruelle, vindicative et profondément inique ; vous en aviez la possibilité en appliquant la clause humanitaire prévue dans la convention d'extradition qui régie cette procédure.

 

Vous avez eu aussi la possibilité de faire valoir le principe juridique qui exige un temps raisonnable  entre la condamnation et la exécution de la peine.

 

Vous avez eu cette chance, et vous l'avez perdue.

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet