Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

Archives

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 10:28
http://clabedan.typepad.com/photos/uncategorized/niger_uranium_afp.jpg

La CRIRAD continue d'enfoncer les portes ouvertes,  on attend avec impatience la condamnation d'AREVA par l'assemblée réunie le mercredi 30 janvier  à 20h30à l'épervière.

Les «Oscars de la honte» décernés à Davos


En marge du Forum économique mondial (WEF) de Davos, le courtier zougois en matières premières Glencore et le groupe nucléaire français Areva se voient désignés entreprises les plus irresponsables de l'année. Pour la quatrième année consécutive, les ONG organisaient à Davos leur cérémonie des Public Eye Awards, ainsi nommée en référence aux Academy Awards (ou Oscars) d'Hollywood.

Comme les Oscars, cette remise de prix fonctionne sur nomination. Cette année, une quarantaine d'entreprises nationales et internationales, proposées par des ONG du monde entier, étaient en lice pour les Awards. Avec ce Public Eye, les ONG suisses Déclaration de Berne et Pro Natura tentent d'assurer, depuis 2000, un contrepoint critique au WEF

Le Public Eye Global Award revient au groupe Areva, qui extrait de l'uranium au Nord du Niger dans des conditions que les deux ONG jugent «totalement scandaleuses». Ainsi, les mineurs ne sont pas informés des risques sanitaires qu'ils courent, alors que les analyses révèlent une contamination de l'air, de l'eau et du sol. Almoustapha Alhacen, président de l'organisation nigérienne Aghirin'man, a ainsi dénoncé des «décès suspects» chez les travailleurs d'Areva. A noter que le géant français fait coup double, puisqu'en plus du Global Award, il reçoit également le People Award, ou prix du public. Plus de la moitié des 12 000 internautes ayant pris part au vote lui ont aussi décerné à le titre peu envié de société la plus irresponsable.

Noir comme le charbon...

Quant au Public Eye Swiss Award, il revient à Glencore, pour «son absence de tout scrupule et sa grande opacité». Les mines de charbon exploitées en Colombie par le courtier établi dans le «paradis fiscal» du canton de Zoug sont la source de graves pollutions et de nombreux cas de maladie dans la population locale, selon les ONG. Un représentant du syndicat colombien des secteurs minier et énergétique Funtraenergética a en outre fait état du dumping social permanent dont sont victimes les travailleurs. Glencore est ainsi accusé de porter atteinte à la liberté syndicale et de réprimer toute velléité d'organisation de la part des ouvriers.
«Par leurs agissements sociaux et écologistes détestables», les deux multinationales primées sont révélatrices de la «face cachée d'une mondialisation axée sur le profit à tout prix», soulignent Pro Natura et la Déclaration de Berne, qui exigent des règles internationales contraignantes en matière de responsabilité des entreprises.

... et blanc comme le coton

Mais tout n'est pas noir dans le monde de l'économie globalisée. C'est pourquoi les organisateurs des Public Eye Awards décernent aussi un Positive Award, pour une initiative jugée «exemplaire». Cette année, le lauréat est l'entreprise allemande Hess Natur, pour un projet de coton bio mené conjointement avec l'˛uvre d'entraide Helvetas au Burkina Faso.
Cette année, c'est la co-fondatrice d'Attac Susan George et le jeune député écologiste zurichois Bastien Girod (Verts/ZH) qui ont ouvert les feux d'une cérémonie animée par l'actrice Mélanie Winiger, ancienne Miss Suisse. Et c'est son compagnon, le rappeur Stress, qui a remis le prix du public. Dans la salle, comble pour l'occasion, on notait la présence de quelques très jeunes filles et jeunes gens lookés hip-hop et venus avant tout pour voir le chanteur lausannois.


Voir : http://www.publiceye.ch/fr/p63000080.html
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet