Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 09:15

Pourquoi ce silence dans les lycées de Valence?

Serait ce les pompiers  du mouvement social ( de Gauche entreautre) présents sur les lycées et le Pôle universitaire valentinois. Serait- ce que la  direction politique de la région Rhône Alpe (deuxième région plus riche de France) bloque tout mouvement  de contestation qui lui échappe.  En lisant le blog de vienne en lutte on aperçoit une des réponses. 

La région rhône Alpe  développe au Lycée de saint Romain du Gal  voir  le blog Vienne en lutte

Nous avons repris les informations  publiées à props des manifestations lycéennes de cette fin de semaine  sur le site Rebellyon infos



Si la réforme passe, les lycéens qui sortent actuellement du lycée au niveau BEP se retrouveront sur le marché du travail sans la protection - relative toutefois - d’un diplôme professionnalisant et garantissant le statut d’ouvrier qualifié.

La mobiliation lycéenne

- Lundi certains lycées professionnels ont débrayés pour partir en rassemblement/manif sauvage contre la casse du BAC pro. De Villeurbanne les lycéens sont rendus à Vaulx-en-Velin pour mobiliser d’autres lycéens et se sont ensuite dirigés vers l’université Lyon I pour terminer sur la place des Terreaux.

Répression : un lycéen a été interpellé pour avoir soi-disant lancé un projectile sur les flics, comme pour les étudiants en lutte contre la privatisation de l’université.

- Mardi une centaine de lycéens se sont rassemblé devant le lycée Tony Garnier à Bron pour contester la destruction des formations professionnelles.

- Une manifestation de profs avait lieu devant le rectorat le mercredi 13 février pour contester à nouveau la destruction programmée du bac professionnel.

- Jeudi aprés-midi une centaine de lycéen-es de Décines, Villeurbanne, Vaulx en velin et d’autre manifestait contre la casse du BEP/bac pro. Aucun auto-collant de syndicat ou d’organisation , de drapeaux ni de banderoles n’était présent.

Il y a eu diffusion de tracs de conseils en manif et un flicage impressionant. Une délégation est partie au rectorat, et une cinquantaine de lycéen-es est partie a Lyon2, dans l’amphi Fugier dans une ambiance bien sympa, en « taquinant » les flics sur le passage. Arrivés a la fac, les lycén-es surchauffés ont fait une AG pour centraliser leurs contacts au niveau des différents bahuts ; malgré la présence de la police restée alors qu’une demande leur a été faite de quitter l’assemblée, l’assemblée s’est déroulée.

La mobilisation des enseignants

- Les enseignants du Lycée Faÿs de Villeurbanne entre autres étaient en grève ce jeudi 14 février 2008 pour dénoncer toutes les suppressions de postes et la généralisation, sans concertation, du Bac. Pro. en 3 ans dès 2008.

Ils souhaitaient informer les familles, les élèves, mais aussi les collègues des lycées et collèges, tous concernés par ces mesures.

JPEG - 24.6 ko

Communiqué des enseignants :

"Les suppressions d’heures vont se traduire par des classes surchargées avec des effectifs de 35 élèves. Un simple exemple, la prévision d’une baisse de 17 inscriptions en secondes pour la rentrée 2008 se concrétise pour le rectorat par la suppression de 2 classes !

Ces mesures conduisent dans nombre d’établissements à la suppression d’options et de dédoublements de classes. Cela se traduira par la multiplication des Heures Supplémentaires Années pour les enseignants et des suppression de postes !

Les B.E.P. suivis d’un Bac. Pro. permettent à de nombreux jeunes en difficulté au collège de construire solidement leur avenir professionnel. La suppression des BEP leur fermera toute perspective d’accéder à un diplôme de niveau Bac., voire Bac+2. Pour information, transformer un parcours de 4 ans en 3 ans c’est supprimer :
- 612 heures d’enseignement technologique
- 102 heures en français, histoire-géographie
- 68 heures en langues
- 136 heures en math-physique

Le Bac. Pro. 3 ans a déjà été expérimenté. Enseignants, inspecteurs et professionnels de l’industrie sont hostiles à sa généralisation. Et pourtant, aujourd’hui il deviendrait la seule orientation offerte aux élèves !

Enfin, ce Bac. Pro. conduira sans doute à la suppression de la filière STI.

Concrètement, ces mesures auront pour effets immédiats en septembre 2008 :
- La suppression de 2 classes de secondes générales et d’une classe de seconde professionnelle,
- La suppression de 918 heures sur le cycle de formation de chaque élève de Bac. Pro."

Dénonçons et luttons contre la casse des formations professionnelles

 

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog