Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 06:44





*Mardi 19 février*
Les détenus du centre de rétention Vincennes n°1 se sont réunis pour
reprendre la mobilisation. Ils ont décidé d'entamer une grève de la faim
de 4 jours.

*Mercredi 20 février*
A midi l'ensemble des détenus du centre n°1 ont refusé de manger,
débutant ainsi leur grève de la faim. Ils se sont réunis pour écrire un
communiqué qui sera remis à la Cimade avec la signature de l'ensemble
des retenus et qui nous a été dicté au téléphone.
*
fermeturetention@yahoo.fr*

*Communiqué des grévistes de la faim du centre de rétention de
Vincennes, le mercredi 20 février 2007 *


Nous avons l’honneur de vous informer que l’on vit une situation très
difficile et catastrophique. Le manque de la moindre des choses, la
nourriture, les chambres sans chauffage, pas d’eau chaude, l’hygiène,
les provocations des services de l’ordre et la chose la plus importante
: la privation de notre liberté. Dans le centre de rétention des
chambres ont été incendiées. Un coran a été déchiré par les CRS. On a
pas eu de réponse satisfaisante à notre égard de monsieur le procureur
de la république. Après notre témoignage, c’est comme si rien ne s’était
passé. Quand nous sommes malades, les médecins ne nous donnent que du
doliprane et des cachets pour dormir. On a 90% des détenus qui sont
musulmans, ils nous servent de la viande pas hallal. Après trop de
demande et des grèves, personne ne nous a écouté. Le manque de
courtoisie bien que nous sommes dans un centre de rétention et pas
pénitentiaire, mais c’est le contraire qu’on subit et de cela on garde
un sentiment de mépris.


Pour toutes ces raisons nous demandons à tous les medias qu’ils soient
au courant et qu’ils écoutent les témoignages des retenus. Nous exigeons
notre libération et nous commençons une grève de la faim qui durera un
délai de 4 jours. Notre place n’est pas ici mais dehors.
*
Les grévistes de la faim du centre de rétention de Vincennes *

(texte dicté au téléphone depuis le centre de rétention de Vincennes)

fermeturetention@yahoo.fr

Proposition de tags sur les murs. Pour que les politiques ne ferment pas les yeux
préoccupé de leurs élections


NI expulsion , ni rétention

sans papier régularisation


Partager cet article

commentaires