Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 08:29

le
17 avril 2010, un an après la disparition du militant basque Jon
Anza à Toulouse et à la veille d'une manifestation nationale qui a rassemblé
plusieurs milliers de personnes à Saint Jean de Luz (lieu de villégiature de
Michelle Alliot-Marie), plusieurs militants du mouvement de la jeunesse
basque se
sont suspendus à l'Arc de Triomphe à Paris afin d'y déployer une banderole
réclamant que toute la vérité soit faite sur la disparition de Jon Anza.

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20100417/194425/fr/
Laffaire-Jon-Anza-simpose-a-Paris
(entretien + article)

http://www.youtube.com/watch?v=OmW9YNJKRGI (vidéo de l'action +
du punk basque )


Au cours de cette action, un militant a chuté de plus de 20 mètres.
Plusieurs
versions (policières et médiatiques) font état d'une chute due à une
bourrasque de
vent ou encore d'une erreur du militant.

Ces versions sont fausses : ce sont les forces de police rapidement
intervenus sur les lieux qui ont fait chuter le militant.

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20100422/195245/fr/Arc-Triomphe-
-les-jeunes-denoncent?Hizk=fr
(conférence de presse)



-dans un second temps, Segi dynamise la campagne internationale en faveur des
droits civils et politiques pour le peuple basque.

l'appel en français : http://basqueyouth.wordpress.com/category/francais
-fr-appelle/

Un manifeste a été rédigé :
http://basqueyouth.wordpress.com/category/francais-fr-manifest/


Manifeste

Compte tenu de la situation que traverse actuellement le mouvement de la
jeunesse
basque, différentes organisations de jeunes soutiennent le texte suivant:

1 – Tous les projets politiques doivent avoir les mêmes chances. Toute la
jeunesse
du monde a le droit de s’organiser et de participer à la vie politique sans
aucune
répression ou menace. Par conséquent, nous exigeons que les États français
et
espagnol mettent fin aux attaques contre la jeunesse basque.

2 – Nous exigeons de l’État espagnol qu’il mette fin à la torture et à
l’impunité
des tortionnaires. Ainsi, nous exigeons du gouvernement espagnol qu’il mette en
œuvre les mesures recommandées par de nombreuses organisations
internationales

3. Nous demandons aux États espagnol et français de prendre des
engagements en
faveur d’une résolution politique et démocratique du conflit basque. Nous les
appelons à respecter la parole et la décision du peuple basque et à mettre
fin à
leur stratégie de guerre actuelle.

>
>
>
> Dans la continuité de cette campagne, la jeunesse basque se rendra à
Bruxelles le 29 mai 2010 pour manifester.

>

Partager cet article

commentaires