Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 11:00
une traduction d'une compagne du collectif ( le  laboratoire). cette traduction concerne la longue et grande bataille menée par les Sans papières aidées  par  les soutiens ( anti racistes...)Une énorme campagne pour joy se développe dans toute l'italie. si vous voulez exprimer votre sympathie avec l'ambassade du Nigéria adresse mail en italie-

 

Ambasciata Nigeria - Roma, via Orazio 14
Email: nigerian.rome@iol.it - 06.683931

Un vol  organisé par  l'agence européenne Frontex qui a déporté à Lagos 51nigérien (25 expulsé dl’Italie, 10  d'Allemagne,6  de la Grèce, 5 d'Autriche et 5 de la Norvège),


La police viole... la police déporte!!!

Juillet 2009: Joy, une Nigériane enfermée dans le centre d'identification et d'expulsion (Cie) de rue Coreilli à Milan subit une tentative de viol par l'inspecteur en chef Vittorio Addesso. Sa détermination et celle de sa compagne de chambre, Hellen, permettent d'éloigner l'homme.

Aout: une révolte éclate dans le Cie. Tous les prisonniers y participent. Neuf hommes et cinq femmes seront arretés. Parmi eux, Joy et Hellen, après avoir été humiliées et frappées par le geolier et violeur Addesso:

Après six mois de prison et la déposition par Joy d'une plainte pour tentative de viol, toutes les femmes sont enfermées une autre fois dans les Cie dispersés sur le territoire italien.

Le 16 mars, Joy est transférée du Cie de Modène à celui de Ponte Galeria à Rome, en meme temps que de nombreuses autres femmes nigérianes.
Le jour précédent, le consul nigérien est entré dans le Cie pour identifier une dizaine de femmes. Nous savons bien ce que cela signifie: l'expulsion à court terme.
Demain il reviendra pour finir son travail de mercenaire, d'identification et d'expulsion en échange d'argent.

Dans quelques jours, ils voudront toutes les expulser: une véritable déportation de masse de femmes qui sont, dans la plupart des cas, victimes de traite - 
et qui ont donc déjà subi violence sur violence.

 
Depuis déjà quelques jours des bruits couraient sur les pressions exercées par la préfecture de police de Milan pour que Joy soit expulsée.Non seulement ses collègues protègent Vittorio Addesso, mais ils sont aussi disposés à agir de manière plus vile.

Comme le 25 novembre dernier quand, matraques à la main, ils ont chargé un rassemblement de femmes qui distribuaient des tracts à la gare Cadorna de Milan. Elles dénonçaient que les Cie sont des lieux de torture pour tous les reclus, et que si les reclus sont des femmes, la torture signifie les abus sexuels par des gardiens.

 
Ou comme quand dans la nuit du 11 au 12 février, la préfecture de police a décidé de faire "disparaitre" les cinq femmes des prison dans lesquelles elles étaient enfermées pour les les remettre dans les Cie, seulement pour ne pas leur faire rencontrer les nombreuses personnes solidaires qui déjà dans la matinée attendaient leur sortie de prison.

Auourd'hui la police incite l'expulsion de Joy et avec elle se libère aussi de cette fastidieuse plainte qui porterait à la lumière toutes les infamies accomplies chaque jour, avec l'aval et la complicité de la police et de la Croix rouge, dans ces lager modernes appelés Cie.

L'histoire de Joy nous montre comment les appareils répressifs et de controle étatiques exigent surout que restent tus les chantages sexuels que subissent chaque femme et trans à l'intérieur des Cie.

La force qu'ont démontrée Joy et Hellen fait peur, parce que c'est la force qui démasque la vérité de ce qu'il arrive dans les murs des lager pour immigrants.
Les geoliers qui les controlent font tout pour empecher que ce précédent ouvre un passage ou une brèche dans ces murs. 


Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog