Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 08:52
Pour contrer la propagande  Monsieur Béchamel (BHL) largement
répandu par la voix son maître

quelque réflexions:
Pendant que Fukushima crache ses petits neutrons mortels, on s'achemine
vers une intervention armée occidentale en Libye.

De nouveau on se retrouve dans une position bien merdique qui ressemble
à du déjà vu (Bosnie, Kosovo, etc.) :
- nous sommes bien évidemment solidaire des révoltés et insurgés libyens
- ces derniers réclament désespérément une intervention pour bloquer
l'avancée des troupes de Khadafi
- USA, France & Cie proposent de venir à leur secours
- bien évidement cette intervention n'est pas pour débarrasser la Lybie
d'un tyran (qui il y a à peine 2 mois était un partenaire privilégié)
et ne se déroulera pas sans arrière pensées stratégiques vu la manne
pétrolière

1 « en tous les cas c'est double bénef pour les marchands d'armes..; ils
fournissent

des armes au tyran, puis aux opposants, l'intervention en Libye va leur servir
de
terrain d'expérimentation. »
2 « Les occidentaux ont préféré intervenir eux même que de laisser passer
des armes

aux insurgés... ça c'est clair et c'est ça la marque de l'impérialisme. »

Pour le reste, au-delà du « cas » Sarko qui veut reprendre la main et se servir
de

la « scène internationale » pour se faire une stature d’homme d’Etat (et
accessoirement briller plus que De Villepin), je crois que l’enjeu dépasse la
Libye

: l’intervention dans ce pays est un prétexte facile pour reprendre pied sur la
scène Proche Orientale, Maghreb, monde arabe, etc. au sens de ne pas laisser se
développer des processus démocratiques dans des dynamiques inconnues,
susceptibles

d’aller beaucoup plus loin que ce qu’elles proclament au départ. Monter que
l’on

“aide” les démocrates libyens est le meilleur moyen de s’imposer auprès des
nouveaux

gouvernements, une partie de l’“opinion”, tout en maintenant fermement des
liens

étroits avec les régimes honnis de la région.

Je crois qu’il y a deux points importants dans la région (il y en a beaucoup
plus en

fait) : Israël d’un côté et l’Arabie Saoudite de l’autre, avec en arrière plan
l’Iran et dans une certaine mesure les distances que prend de plus en plus la
Turquie… mais là ça prendrait des plombes pour tout analyser… et risquer de
se
planter !


- La répression à Bahrein (avec intervention de troupes étrangères) et le rôle
des
USA qui sont très présents et laissent faire.
- La position des Emirats qui répriment au Bahrein mais sont prêts à
intervenir en

Libye.
- Dire à ceux des Libyens qui chantent les louanges de Sarkozy et mettent un
grand

drapeau français sur un mur d’une place centrale de Benghazi qu’ils devraient
regarder un peu plus loin que le bout de leur nez et que Sarko avait fait ami
ami

avec leur bourreau pour vendre des avions de combats (et même une centrale
nucléaire

!) : « Amis libyens, je voudrais aussi vous entendre condamner clairement les
exactions racistes et les menaces à grande échelle à l'encontre des migrants
noirs

africains, égyptiens et autres, qui composent 1/4 de la population du pays. Je
voudrais vous voir soutenir l'ensemble des peuples en lutte, à commencer par ceux du
Bahreïn et du Yémen, aujourd'hui victimes d'une répression terrible menée avec la
complicité directe de ceux qui prétendent par ailleurs vous venir en aide. »
- Il l’évoque rapidement, mais le jour même, le régime ami des USA du Yémen fait
tirer sur la foule par des nervis et exécute froidement en pleine rue au moins 40
personnes (+ 150 blessés par balles)… à ce rythme là, ça va partir dans une
militarisation de l’affrontement (surtout que par là-bas, tout le monde est
armé et

qu’il y a déjà quelques guérillas en activité…)
- Que d’une part, la solidarité n’empêche pas « le débat contradictoire entre nous »
et d’autre part que les insurgés de tous les pays ont intérêts à être solidaires
entre eux et pas se faire utiliser les uns contre les autres !

Peut-être qu’une des clés est là.

Maintenant, un soulèvement qui évolue vers une sorte de guerre civile (donc
militarisation) où le rapport des forces se révèle complètement asymétrique en
défaveur des insurgés, n’est pas la meilleure situation pour développer une ligne
cohérente à 150% ! Ces moments de reflux ou de défaite, comme souvent, ne peuvent
que se traduire aussi « qualitativement », générer des formes d’opportunisme,
d’aveuglement, de manque de recul… Se souvenir à ce propos que l’OLP et l’ensemble
des mouvements palestiniens, au-delà de leurs erreurs et de ce qu’ils étaient
fondamentalement, n’ont pas eu toujours beaucoup d’autres choix que de devenir les
otages, tour à tour, des différentes dictatures arabes (et de leurs services
secrets), celles-ci instrumentalisant la résistance pour leurs propres intérêts, et
de leur côté, les Palestiniens se retrouvant un peu contraints de jouer tantôt avec
les uns puis avec les autres pour ne pas être piégés complètement. Le résultat n’a
jamais été brillant. Mais c'était aussi le produit d'un rapport de force merdique.



----- Mail Original -----

Bref on est contre l'intervention militaire, mais on n'est non plus pour
que les lybiens et lybiennes se fassent écrabouiller.
A part proposer des brigades internationales libertaires pour soutenir
la révolte (!) on est parti pour des débats interminables et des
acrobaties de positionnement politique...

Si quelqu'un a la solution pour sortir de ce prochain piège à con...

Partager cet article

commentaires

UN chouka 19/03/2011



B'jour les gens .


Oui,en effet, ce n'est pas le remèrciement de quelques "élus tyraniques", qui vat probablement  changer quelque chose au sort des populasses malmenées de toute façon,je crois ?


Mais il semble en effet, que c'est une bien belles raison pour implanter des forces humanitaires pour faire "la police" en ces lieux convoités,agité peut etre par l'insoumition venue
d'ayeur  ?



Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog