Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 15:36

 

Le président de la République considère que la fin du nucléaire détruirait un grand nombre d’emplois. Ce problème a été soulevé auparavant dans les tractations politiciennes entre EELV et PS qui ont permis des accords électoraux honteux entre les deux partis. Mais le nucléaire en termes d’emplois a certainement un avantage : c’est que la gestion et la surveillance de ses déchets pérennisent des emplois sur plusieurs générations. Voilà qui devrait être admis et défendu par ceux qui ne peuvent concevoir l’existence qu’au travers du filtre de l’Économie.

Dans les Chambarans, ce chantage à l’emploi a aussi servi les élus de gauche comme de droite à imposer leur projet de Center Parcs.

Devant de telles aberrations, ne serait-il pas nécessaire de réfléchir à comment sortir de l’économie marchande ?

Vous trouverez ci-dessous un texte, « Le travail rend libre », que nous avons affiché dans les Chambarans, à Grenoble et dans leurs environs.

Quelques opposants à Center Parcs

Le travail rend libre(1)

Grâce au Conseil général, au Conseil régional, à Pierre & Vacances et au maire de Roybon, nous pourrons enfin, pour 360 euros par mois, travailler 9 heures par semaine dans un camp de vacances et participer ainsi à la privatisation des territoires, à l’abolition des forêts libres, à l’extinction des espèces et au redressement de Pierre et Vacances-Center-Parcs en bourse.

Ne laissons pas passer cette chance inouïe pour les Chambarans. Ne laissons pas d’autres régions, d’autres pays profiter de ces bienfaiteurs. La concurrence est cette fois-ci en notre faveur ; sachons en profiter ! La roue tourne et nous ne savons pas de quoi demain sera fait !

L’expansion économique est notre seule raison de vivre et elle se trouve à notre porte.

Soyons nombreux à vendre notre sueur de femmes et d’hommes enfin libérés par le travail. Ainsi, cela nous permettra d’acheter tout ce qui peut l’être : le territoire de la marchandise est expansible à l’infini !

Soyons nombreux, la tête haute et remplie de rêves, à nous jeter corps et âme dans cette belle aventure que nous proposent nos admirables gestionnaires.

Battons-nous pour travailler, quoi qu’il nous en coûte, à n’importe quoi et à n’importe quel salaire.

La vie oisive dans les forêts gratuites, les plaisirs improductifs, les cueillettes et promenades non marchandisées sont d’un autre temps et nous avilissent. Le travail à Center Parcs nous rendra libres et fiers de consommer le monde et de nous divertir.

Ne laissons pas, comme les dénonce André Vallini, quelques intégristes empêcher cette région d’entrer dans l’ère progressiste

de la soumission au monde capitaliste et industriel !

Partager cet article

commentaires