Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 06:10

Frantziako poliziak Aurore Martinen ahizparen etxe atarian, Martin bera atxilotzera joanda

8. argazkia

Des policiers cagoulés, obligés de battre en retraite. La scène, saisissante, se déroule hier, vers 15 heures, rue des Basques à Bayonne. Quelques minutes plus tôt, six ou sept de ces hommes, de la SDAT (Sous-direction antiterroriste), ont tenté d’arrêter Aurore Martin, sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, pour la livrer à la justice espagnole.

Dans l’appartement où la jeune femme a élu domicile, une trentaine de personnes s’y sont opposé, faisant “barrage humain” de leur corps.le barrage humain évite l’arrestation

p003_berria_oriz.jpg

Sans violence, mais avec fermeté. Contraignant donc au final les forces de l’ordre à rebrousser chemin. Dans leur “fuite”, ces derniers, manifestement vexés d’avoir raté leur action, vociféreront quelques subtilités aux militants présents : “Viens là toi, t’as pas de couilles !”.

Une fois le commando parti, un cortège se forme, encadrant Aurore Martin. Il avance vers la place Saint-André, prenant de l’épaisseur au fil des minutes

Aurore Martin jendearen babesarekin Baionan, atxilotze saioaren ondotik

 

. Puis se stabilise devant le café des Pyrénées, vers 15h15. Un policier en civil guette, rue Pannecau, des fourgons de CRS passent et repassent. Mais plus personne ne s’arrêtera.

Aurore Martin, qui a un peu repris ses esprits, mais demeure en état de choc, livre quelques mots à la presse : “J’avais dit que je résisterai. Ils sont rentrés cagoulés, sans se présenter. Comme je n’ai pas voulu venir, il m’ont pris les bras et les jambes pour m’emmener. Ça a été très violent”.

15h30 : Martine Bisauta, adjointe au maire de Bayonne, arrive sur place. Elle sera plus tard rejointe par Marie-Christine Aragon, conseillère générale socialiste, Daniel Romestant, responsable du Parti communiste sur le Bab, puis vers 18 heures, par Jean-René Etchegaray, premier adjoint (MoDem) de Jean Grenet.

Vers 16h30, estimant que la police ne prendra plus le risque d’intervenir - on est à quelques heures du lancement de la Fête de la musique -, Xabi Larralde (Batasuna), Anaiz Funosas (Collectif contre le MAE), et les trois premiers élus cités, décident de tenir une conférence de presse en plein air, autour d’Aurore Martin. Leur prise parole achevée (lire ci-contre), la militante s’exprime pour la deuxième fois : “Je m’attendais à l’arrestation, mais peut-être pas dans des conditions aussi violentes. Et je n’ai eu que deux jours depuis ma réapparition publique… Maintenant, je vais continuer ma vie de tous les jours. On verra bien ce que fera la police. Je sais que je vais être emmenée devant l’Audience nationale. Mais une chose est sûre, je ne faciliterai pas l’arrestation”.

Au même moment, on apprend par une dépêche AFP que, selon une source policière, l’opération a été “arrêtée” au motif d’un “trouble à l’ordre public”. Le communiqué relate aussi les propos de Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, en marge d’une visite à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) : “Cette dame est sous le coup d’un mandat d’arrêt européen. Il est du devoir de la police française de mettre en œuvre ce mandat d’arrêt. Et il sera mis en œuvre”.

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet