Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 09:47

Bonjour

         Depuis la libération de Christian, nous sommes restés comme « suspendus », en attente de prochaines

échéances, en premier lieu: la transmission à Sonja et Christian de l’acte d’accusation.

     Ce matin, le site allemand (www.verdammtlangquer.org) annonçait que cela a été fait le 7

novembre.

     Renseignements pris auprès de l’amie de Sonja qui lui a rendu visite en prison lundi dernier et qui a

accompagné Christian à une rencontre avec son avocat et celle de Sonja, à Francfort : L’acte d’accusation

reprend, sur 23 pages, tout ce que l’on savait déjà, et ne repose que sur la parole de Klein (cf. l’historique de

l’affaire sur le site www.stopextraditions.org ).

     Les dossiers accumulés ces derniers 30 ans par Sonja, Christian et leurs avocats ont été transmis à Sonja

qui passe ses journées à les mettre en ordre. C’est très compliqué et très long. Il s’agit de faire apparaître

les contradictions internes dans les déclarations de Klein et les inadéquations entre son « témoignage » et

les faits (dates, lieux).

     Le procès devrait avoir lieu en mars / avril. Il semble que les avocats n’envisagent pas pour l’instant une

demande de mise en liberté pour Sonja.

     Nous avons besoin de renseignements plus précis nous permettant d’évaluer la situation, et les obtenir

est la priorité de ces prochains jours.

     Une autre initiative suit son cours : la requête présentée par Maitre Irène Terrel devant la Cour

européenne des Droits de l’Homme.

     Vous trouverez le texte de cette requête sur notre site : aller sur le menu déroulant "tout le dossier", puis

dans "action" et enfin "juridique".

     Il y a environ 3 semaines, Maitre Terrel a reçu un courrier de cette instance, demandant une

actualisation de la situation de Sonja et Christian, sur le plan juridique, sur leurs conditions d’incarcération

et leur état de santé. Les avocats allemands, ainsi que Sonja et Christian, soutiennent totalement cette

démarche. Pour le moment, ils sont en attente du résultat des médecins allemands qui ont examiné

Christian il y a maintenant plus d'un mois.

 

Des nouvelles :

 

     À travers les lettres de Sonja aux uns et aux autres, et les témoignages de ceux qui lui ont rendu visite,

on peut se faire une idée de ses conditions de détention et de la façon dont elle la vit.

     La prison de Francfort a été « modernisée ». La partie neuve a été inaugurée une semaine avant

l’incarcération de Sonja et Christian. Côté rue, un mur aveugle haut d’au moins trois étages sur 150 m de

long empêche toute vue des cellules sur l’extérieur. La plupart des femmes restent détenues dans les

anciens bâtiments, en briques et béton, style la Santé, mais Sonja est détenue dans les nouveaux bâtiments.

     Dans une de ses dernières lettres, Sonja écrit : « … je suis seule dans la cellule, elle est assez grande et

la salle d’eau avec la toilette est complètement fermée…» « … la fenêtre est normale, sauf qu’elle a des

grilles, je peux l’ouvrir et en plus la basculer. J’ai de la pelouse dehors et à 20 m un mur très haut. Tu vois,

au début de la phrase, ce n’est pas mal, mais la fin… ! » « …les douches sont dehors, mais on peut se

doucher n’importe quand, si les cellules sont ouvertes. En tout elles sont ouvertes à peu près 4-5 heures par

jour. »

     Il y a 1a sortie dans la cour d’une heure par jour.

     Elle n’a droit qu’à une visite d’une 1/2 heure chaque 15 jours avec 2 personnes par visite. C’est très

court et une fois les questions pratiques abordées, il ne reste quasiment pas de temps pour un vrai échange.

     Au parloir, toutefois, il n’y a pas de vitre de séparation et il semble que finalement, et contrairement à ce

qu’on croyait, on peut s’exprimer en anglais ou en français sans présence d’un traducteur.

     Elle ne peut recevoir aucun colis de l’extérieur, à part les vêtements. La bibliothèque n’est toujours pas

ouverte. Les livres doivent être commandés par l’administration pénitentiaire directement à une librairie

ou à un éditeur! Une amie allemande vient de nous signaler que sur le site ( http://www.verdammtlangquer.org/ ),  consacré à Sonja et

Christian il est dit que Sonja s’est vu refuser le droit de recevoir le

quotidien Süddeutsche Zeitung ( quotidien modéré d'envergure nationale type Le Monde ou Libération),

en raison de ce que l'abonnement est financé par la Rote Hilfe (Secours Rouge), association considérée par

un organisme d’État, l'Office de la Protection de la Constitution du Land de Hesse, comme une

organisation d'extrême gauche...

     Christian et elle ont pu se rencontrer 2 fois 1 heure, de manière exceptionnelle (en tant que "couple" ), et

parce que Sonja n'est pas en détention dite de "haute sécurité".

     D’après ce que disent ses visiteurs, Sonja tient le coup. Elle demande de transmettre ses amitiés et sa

reconnaissance à tous ceux et celles qui lui adressent des signes d’amitié, de soutien et de solidarité.

     Le courrier lui parvient assez régulièrement. Sonja tient à répondre à chacun, et y passe plusieurs heures

par jour. Elle reçoit aussi beaucoup de courrier de soutien venant de toute l’Allemagne. Il faut absolument

écrire votre adresse sur la lettre, les enveloppes ne lui étant pas transmises, et son agenda lui ayant été

confisqué.

     Vous pouvez envoyer aussi des cartes postales, dessins, articles de journaux. Elle garde tout et

en décore sa cellule.

     Quant à Christian, il est contraint à 2 signatures par semaine au commissariat. Il n’est pas seul et lui aussi

tient le coup.

     Ceux d’entre nous qui jugeraient pouvoir transmettre d’autres notations ou informations sur Sonja et

Christian, ou voudraient communiquer leurs sentiments et réflexions personnelles, peuvent, nous vous le

rappelons, écrire à stopextraditions@hotmail.fr  Nous tiendrons compte de votre contribution lors de la

prochaine lettre d'information.

 

A bientôt

 

L’assemblée de soutien appelée par les personnes ayant animé

le réseau « Maisons abris, solidarité active »

www.stopextraditions.org

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog