Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 19:01

Informations données  par Rebellyon .infos. desDezs commentaires sont publiés sur  une liste anti autoritaire de la part d'une anti fa/et anti K

En ce qui concerne le partie politique plus opportuniste
qu'anti-capitaliste, Notaires Patrons et Actionnaires, il devrait être
inutile de rappeler, sa candidate d'extrême droite orientaliste du
Vaucluse et les amitiés de ce même partie (qui n'est ni communiste ni
révolutionnaire, comme son nom l'indique) pour les Indigènes de la
République, elleux-même extrêmement proches, de Tarek Ramadan (qui
travaille pour le gouvernement iranien), Dieudonné et la Tribu K.... avec
leur anti-féminisme et leurs délirs de complot sioniste.
C'est assez lamentable de voir l'incohérence de la CGA Lyonnaise qui
dépense beaucoup d'énergie en campagne anti-électoraliste au moment
des
élections (frénésie évènementielle?) et s'associe au NPA sans broncher
au
nom d'un pseudo "antifascisme" bien commode pour conquérir de futures
électeurices.
Il est triste d'avoir aussi à rappeler que lorsque Siné a déversé des
propos haineux et appelant à la violence contre les musulman-e-s,
la CNT
lyonnaise s'était mobilisée pour le soutenir... à présent, au nom d'un
"antifascisme" en toc, elle s'est associée a des courants de pensée qui
voudraient interdirent le droit au blasphème.
Cet "antifascisme" là et l'indifférence nauséabonde dans lequel il est
vautré rappèle "l'antifascisme" misogyne des "résistants" de la dernière
heure, qui ont tondu les femmes violées par des soldats allemands.


ciredutemps

Samedi 10 avril, plus de 2.500 personnes ont répondu présent à l’appel antifasciste unitaire qui faisait suite à une série d’attaque des nazillons sur Lyon. Manifestation à travers la presqu’île et le Vieux Lyon et prises de parole derrière une banderole unitaire « Ripostons au fascisme ». Récit et photos.

La manifestation, partie sur les coups de 15h de la place Bellecour, a rejoint le Vieux Lyon et la place Saint Jean, lieu connu pour sa fréquentation par les nazillons et par le fait que s’y est produit une des dernières attaques attribuées aux fascistes.

Sur place, entre les drapeaux noirs, ceux de la CNT et des autres organisations et les banderoles antifasciste, une prise de parole a eu lieu, afin de rappeler les dernières exactions de l’extrême-droite lyonnaise et la nécessité du combat antifasciste. Les slogans rappelant que "le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève" ou la nécessité de la lutte sociale face à l’état et aux fascistes, ainsi que la solidarité avec les sans-papiers et les travailleurs immigrés, ont fusé pendant plusieurs minutes.

Le cortège, divers tout autant que déterminé, des militantEs du Pink Bloc à celles et ceux du groupe antifasciste radical Les Voraces présents en nombre et masqués comme une partie du cortège, a ensuite repris les quais de Saône en direction de Saint-Paul entre fumigènes et slogans antifascistes. Arrivés à proximité de la place Saint-Paul et du pont menant à l’Hôtel de Ville, le service d’ordre de la manif, alerté de la présence de quelques nervis fascistes cachés derrière des gardes mobiles, a formé un bloc pour y faire face, de même qu’un grand nombre de manifestantEs.

La petite quarantaine de fachos, hools de Gerland et identitaires, s’époumonaient à brailler "bleu blanc rouge, la france aux français", rapidement couverts par les slogans des manifestants : "alerta alerta antifascista" "No pasaran" et autres "antifa".
Les mobiles, après avoir fait un double rang entre les nombreux manifestants et le petit groupe de fachos, ont fini par faire reculer de quelques centaines de mètres les fafs, après que de nombreux projectiles divers soient tombés indifféremment sur les flics et les fachos.

Au bout de quelques minutes, les manifestants abandonnent les fachos à leurs cris réactionnaires et poursuivent la manifestation en direction des Terreaux, puis des Cordeliers, où a eu lieu une dernière prise de parole avant la dispersion de la manifestation.

Face aux exactions violentes de quelques nervis d’extrême-droite, les manifestants ont répondu par l’affirmation politique et populaire d’un antifascisme sans concession.

Aujourd’hui comme hier :
Pas de fachos dans les quartiers,
Pas de quartier pour les fachos !

No Pasaran !

JPEG - 320.1 ko
Banderole unitaire
JPEG - 371.4 ko
Pink bloc !
JPEG - 308.6 ko
Prise de parole place St-Jean
JPEG - 172 ko
JPEG - 288.8 ko
place st jean
JPEG - 313.1 ko
Le premier rang de la manifestation face aux fascistes
JPEG - 258.5 ko

Partager cet article

commentaires

elledu26 12/04/2010



oui un grand moment.......mais bon ils existent toujour..........une belle leçon pour nos Jeunes, pour L.sa première vraie manif Anyi Fa ça compte ça dans une vie.............



antifa ah ah ah 13/04/2010



Une autre, une autre !



Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog