Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 07:17

"Il n'est pas exagéré de dire que tout anarchiste qui accepte d'être exploité au compte d'un patron particulier ou du patron-État, commet un acte de traîtrise à l'égard des idées anarchistes. En effet, dans tous les cas, il renforce la domination et l'exploitation, il contribue à maintenir l'archisme en existence. Sans doute, prenant conscience de ses inconséquences, il s'efforce de racheter ou de réparer sa façon de se conduire en faisant de la propagande; mais quelle que soit la propagande que fasse un exploité, il demeure toujours  un complice de l'exploiteur, un coopérateur au système d'exploitation qui régit les conditions dans lesquelles a lieu la production." E.Armand

- ARME DE L'ENGAGEMENT -
La parlotte t'ennuie ?

La plupart des actions directes ne requière pas d'effectifs importants, elles peuvent être mises en place sans trop de moyens et dans des délais assez brefs. L'action directe peut revêtir de multiples formes suivant la situation et en fonction de la créativité des participants. Elle peut être individuelle ou collective, légale ou non, offensive ou défensive, violente ou non violente. Son caractère légal importe peu, à mon sens, car la légalité n'est jamais qu'une limite arbitraire fixée par la bourgeoisie pour défendre ses intérêts, il faut juste en tenir compte pour évaluer les risques juridiques. La notion de violence, par contre, est à manipuler avec précaution. Ma philosophie personnelle est incompatible avec la violence physique envers les personnes, sauf en cas de défense, c'est pourquoi cet aspect ne sera pas abordé.    Les personnes, si puissantes soient-elles parfois, et quel que soit leur niveau hiérarchique, sont interchangeables, ce ne sont jamais que des pièces d'une énorme mécanique. Par contre, les actions "violentes" purement matérielles tels que les actes de sabotage entrepris par les FTP en plastiquant plusieurs locaux du Front National de nuit, m'apparaissent légitimes, mais là encore, c'est une question de point de vue. Sans aller jusque là, on peut présenter un répertoire, non exhaustif, d'actions possibles, qui dépassent parfois le cadre de l'action directe au sens syndical, car la frontière est mince entre techniques de lutte, communication, propagande par le fait, action directe.

 nous reçu ce communiqué:

                                        

Deux bombes  artisanales ont été lancées par quatre jeunes personnes à l'intérieur de mur pépériphérique de la  prison San Vittore: l'explosion n'a pas causé de dommages aux personnes . Pour communiquer sur cettte attaque  c'est Angelo Urso, secrétaire national des prisons Uil, notant qu'il est le deuxième épisode qui se produit sur de courtes distances..

Le groupe a lancé les  bombes  après qu'il soit s'approché du mur 's prisons. "La violence de l'explosion a déclenché l'arrivée de la patrouille de police

 elle Ils  étaient quatre: trois garçons et une fille. EP, 22 ans, résidant dans la province de Milan,  elle a été bloqué immédiatement après avoir tiré des pétards et de fumigéne  sur le mur de la prison, près de Piazzale Aquilée, directement après le passage   d'une patrouille de police penitenciaire .les trois autres, selon  leur déclaration à la police ils se sonte revenu sur les lieuxpour s'enquérir des conditions d'arrest de seur ami, et  Il y a trois adultes, M.L. et FB, respectivement 25 et 26 ans, et le garçon, IS, 26 ans, tous de Milan. Le jeune a été arrêté pour avoir résisté parce qu'il réagit quand il a été pris en flagrant délit .L'affaire doit être jugé le premier juillet

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet