Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 08:41



Ci-joint   tract du groupe de Saint Sébastien contre le TGV



"
Samedi 20 mars, a eu lieu un acte de protestation en face du Consulat
italien, à Saint Sébastien.
Là, ont été criés des slogans contre le macro-projet du TGV en Italie et
contre la brutalité utilisée par l'Etat de Berlusconi pour l'imposer,
particulièrement dans la vallée alpine du Val de Susa, où la
militarisation de la zone a été et est extrême.
Par cette action, nous avons voulu élargir la dénonciation et montrer
notre solidarité et notre appui à la lutte du Val de Susa.
Pas de TGV, ni ici, ni ailleurs.

"En Italie aussi : Non au TGV !
Nous nous retrouvons devant le Consulat d'Italie, un pays qui lui aussi
cherche à faire taire la voix des populations. Nous parlons
particulièrement du Val de Susa, une vallée alpine du nord-ouest de
l'Italie où, depuis le début des années 90, se déroule une importante
lutte contre le projet de l'Union européenne de créer la connexion
ferroviaire la plus grande du Continent, prétendant relier Lisbonne à
Kiev en passant au pied des Alpes et traversant le Val de Susa pour
relier Turin à Lyon.
Le refus de ce projet par les habitants de la vallée et leur attitude
ferme ont été tels que, par une résistance active et collectivement
massive, ils ont réussi à éviter l'entrée des engins à plusieurs
occasions. Par la suite, cela a peu coûté, à ceux qui attendent une
part du gâteau, de militariser toute la vallée pour ouvrir la route au
progrès et de transformer la montagne en fric. A la forte militarisation
de la vallée ont succédé les politiques de cour, modifiant la
législation pour que le gouvernement puisse réaliser, sans le
consentement des mairies, les activités qui supposent un impact sur le
milieu environnnemental. De la même manière, ça leur a peu coûté
d'instaurer une situation de contrôle total sur la population locale,
accompagnée d'une dure répression policière et judiciaire entraînant la
détention de trois jeunes opposants, accusés d'appartenir à une supposée
organisation éco-terroriste, débouchant sur la mort de deux d'entre eux
; ça leur a peu coûté d'avoir l'appui accoutumé des médias qui ont
orchestré la campagne médiatique en salissant et criminalisant la lutte
de la vallée. La présence active des policiers dans les différentes
manifestations continue à être aujourd'hui, et à chaque fois, plus
démesurée et non questionnée.
Etant nous-mêmes en butte à tout cela, dans la lutte contre le TGV
d'ici, nous voulons dénoncer publiquement d'une part la brutalité avec
laquelle sont traités les opposants au TGV dans le but qu'ils se taisent
; d'autre part, l'impunité que les Etats croient avoir pour utiliser
tous les moyens contre tout ce qui questionne le développement au nom
d'un prétendu bien commun, alors que ce développement ne sert que les
profits de son élite polico-patronale.
"

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog