Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

Archives

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 00:11

 

NOTRE-DAME-DES-LANDES, ZAD, KESAKO ???

La ZAD, c’est pour les aménageurs la Zone d’Aménagement Différé ; pour nous une Zone À Défendre : un bout de campagne à quelques kilomètres de Nantes qui devrait, pour les décideurs, laisser place à un aéroport international.

Leur projet est de construire une plate-forme économique « Grand Ouest » d’envergure internationale allant de Nantes à Saint-Nazaire, qui ne formeraient plus qu’une seule et grande métropole. La réalisation de cette plate-forme demande de maîtriser tant le ciel, la mer, que la terre à travers le remplacement de l’actuel aéroport de Nantes par un nouveau à Notre-Dame-des-Landes, mais aussi l’agrandissement du port de Saint-Nazaire, la construction de nouvelles routes et autoroutes… .

Il s’agit de 2000 ha qui vont d’abord être rasés puis bétonnés, dans le but fou de créer un aéroport international HQE (Haute Qualité Environementale) Il y aurait de quoi rire si la population locale favorable à ce projet n’imaginait pas faire de profit. Mais les riches deviendrons plus riche et les pauvres, plus pauvre. La réalisation de ce projet d’aéroport mené par VINCI, entreprise multi-nationale présente sur tous les continents, a donc été retenue, au mépris des populations locales, qui à fin de résistance ont lancé un appel à occupation en 2009.

L’occupation dure donc depuis trois ans, temps utilisé par une poignée de résistant-e-s pour développer l’autonomie, alimentaire, culturelle, et politique, recréer du lien et du commun entre tou-s-tes personnes se sentant concerné par ce projet comme par les autres (ligne LGV Lyon-Turin, EPR de Flamanville, ligne THT Cotentin/Maine,exploitation du gaz de schiste …).

Depuis le 16 octobre 2012, le groupe d’intérêt d’Etat, Vinci et le Conseil Général de Loire-Atlantique ont procédé à la destruction d’habitats divers et variés sur la ZAD (Vigneux-de-Bretagne, Notre-Dame-des-Landes) juste avant le froid de l’hiver. Pendant trois semaines c'est 1200 CRS et gendarmes mobiles qui , presque, tous les jours vont gazer, frapper charger les personnes en lutte et vont permettre à la DIR (ancienne DDE) de détruire les lieux de vies, les potagers collectifs. D'après François Hollande cet aéroport ne coutera rien à l'Etat, qui payent alors les 500 millions d'euros de l'opération CESAR (coût estimé au bout d'une semaine sur les trois par Manuel Valls)

Le 17 novembre a eu lieu une grande manifestation de réoccupation de la zone. C'est 35000 personnes arrivant de toute la france voire même des pays frontaliers qui sont venues manifester leur opposition au projet d'aéroport, aux expulsions, et leur soutien aux résitant-t-e-s de la ZAD. Lors de ce weekend ont été construit différents lieux (cuisine collective, salle de réunion, dortoir, toilettes sèches et douches, …). Pendant le début de la semaine la police a fait ses repérage. Le vendredi 23 a commencé une attaque de la part des gendarmes mobiles et des crs qui n'a pas cessé depuis. Pour vous donner une idée de la violence exercée par l'Etat, quelques phrases du communiqué de l'équipe médicale :

« Depuis des semaines d’occupation et de harcèlement policier et militaire, alors que nous continuons à défendre la zone du bétonnage programmé, nous avons atteint aujourd’hui, samedi 24 novembre, un pic de violence avec une centaine de blessé.e.s, dont une trentaine graves pris en charge à l’infirmerie de l’équipe medic établie à la Vache rit, l’une des nombreuses équipes de soins sur la zone.

On dénombre une vingtaine de personnes touchées par des éclats de grenades assourdissantes, aux jambes, aux bras, à la lèvre, au bas ventre. Ces bouts métalliques ou plastiques entrent dans les chairs, on peut rarement les extraire, et ils restent souvent à vie.

Les grenades assourdissantes sont censées être utilisées selon un protocole précis : notamment en cas d’encerclement des forces de l’ordre, et en direction du ciel, ce qui n’était clairement pas le cas aujourd’hui. Les gendarmes mobiles les utilisent de façon à ce qu’elles explosent à côté ou sur les manifestants, provoquant des blessures graves. »

Tous les jours, les personnes luttant contre l'aéroport subissent des contrôles d'identité à répétition, des humiliations de la part de l'état et de ses sbires, des gardes à vue abusives frappent les personnes résistants à la bétonnisation de leur vie. Aujourd'hui Deux personnes sont en prisons (deux et cinq mois ferme) pour avoir lutter contre l'aéroport mais surtout contre son monde, nous ne lacherons rien.

L’habituelle stratégie de frapper fort celles et ceux qui résistent à leurs plans de destructions ne semble pas fonctionner ici à Notre-Dame-des-Landes.

Continuons à nous organiser face à la destruction durable du territoire et à inventer des formes de vies solidaires et autonomes ici et ailleurs.

Non à la violence policière et étatique!

Des comités de soutien se sont organisés partout, à chacun de faire ce qu'il peut, ce qu'il veut, organisons-nous pour empêcher la destruction de nos terre et de nos vie.

RENDEZ-VOUS vendredi à 16h, devant la mairie de valence (amenez de quoi faire du bruit)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet