Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 15:07

piratesrkc



on continue l'enquête sur les bateaux poisons ( bourré de futs radio actifs) coulés au large Naples.  Voici un court texte  qui  tente d'expliquer sur la piraterie  au x large des côtes Somaliennes  et la présence des futs radio actif dans cette zone là
.. On continue l'enquête!!

"Le monde maritime a fait la une de la presse, cette année. La piraterie au large de la Somalie a défrayé la chronique. Aujourd’hui, 209 marins sur 9 navires différents passent le nouvel an en otages sur les côtes de Somalie. Une honte que ces actes moyenâgeux. Mais connaissez-vous le début de l’histoire ? Pour faire bref, le régime de Siad Barre s’effondre en 1991. la Somalie n’est plus administrée. Les chefs de clans règnent en maitres, chacun sur une portion de pays, sur quelques arpents de côtes. Au delà de l’indignation politique, les pays dits développés ne laissent pas passer une si belle occasion de faire du business. Des compagnies de pêche asiatiques, arabes, européennes s’empressent de passer des accords bidons avec les chefs de guerre, et viennent sans vergogne piller les côtes poissonneuses du pays. Quelques Somaliens s"improvisent "gardes côtes", font le coup de point, voire le coup de feu contre quelques bateaux de pêche. On peut deviner la suite. Le pli est pris. L’histoire prend la tournure qu’on connait. Mais qui a parlé du début de l’affaire ? Des chercheurs parlent de deux pirateries en Somalie, la piraterie trop connue pour laquelle les marines occidentales jouent les rambos, et la piraterie, passée sous silence, de compagnies de pêche peu scrupuleuses et soutenues en douce par les gouvernements de nos pays. Pire encore : certains pays développés ont profité de l’absence d’état en Somalie pour utiliser les côtes du pays comme décharges de produits dangereux, nucléaires ou non. Neuf sites au moins sont recensés. On parle de l’Italie, mais serait-elle la seule ? La rouille, le temps, les tempêtes, font éclater les fûts de déchets dangereux, avec les conséquences écologiques et sanitaires qu’on imagine pour les populations. Je ne défends pas les pirates. Je cherche juste à comprendre."
 enquête d'un journaliste

"La marine néerlandaise engagée dans la lutte contre la piraterie somalienne a désarmé mercredi treize pirates somaliens, après en avoir arrêté neuf autres dimanche et lundi, a annoncé le ministère de la Défense.

Les pirates, à bord d'une embarcation principale et de deux petits bateaux d'attaque, se trouvaient à environ 400 km au sud-ouest des Seychelles.  Les deux bateaux d'attaque ont été détruits. Les armes, les munitions et des échelles ont été saisis.

La marine néerlandaise agit dans le cadre de la mission européenne Atalante, qui lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes."

le figaro du 17/03/2010

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet