Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 08:15

Le texte qui suit est un extrait du livre de Roland Simon, "Le démocratisme radical", paru en 2001 et édité par les éditions Senonevero (pages 54 à 59).

 

Cette partie de l'ouvrage concerne une des "solutions" avancées par AC! (Agir contre le Chômage !) et analysées par l'auteur, afin de "remettre le capitalisme dans le droit chemin de son intérêt et, par là même, de l'intérêt général." (Le démocratisme radical", p. 51). L'intérêt (si je puis dire ...!), de cet extrait, est de participer à démontrer l'absurdité qu'il y a à croire et faire croire que la "finance" serait une pieuvre suçant la vitalité d'une production considérée comme "naturelle" et transhistorique, et que donc, comme le titrait récemment la revue Marianne, "un autre capitalisme est possible". Pourtant, la production n'est ni "naturelle" ni victime d'actes de prédations émanant de financiers sans scrupules et arrogants. Elle est tout le ressort de cette dynamique d'accumulation du capital, basée sur l'exploitation, dont la financiarisation et la spéculation n'en sont que des expressions dans le cours de son procès . Le "démocratisme radical" pense que l'universel est en péril face à la voracité des intérêts particuliers, c'est au contraire cet "universel" qui met en péril l'humanité en isolant chaque être humain (en tant qu'individu) et en affirmant sa faiblesse par une sublimation d'entités diffusant leur propre moralité (la production, le droit, la politique, etc).

Voir le Fichier : texte-Le_dem_radical.pdf

 

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet