Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 10:20

Proche de la lutte des gens qui n'ont pas des bons papier. nousComplice avec les révoltés du CRA de lyon saint exupéry.  déclare:Un centre de rétention, c’est avant tout une prison, et une prison ou l’on se retrouve enfermé, sans avoir été condamné pour quoi que ce soit, et dans l’attente d’une expulsion vers un pays qui n’a bien souvent rien à voir avec la vie actuelle des personnes expulsées. Alors un centre de rétention qui crame, on ne peut que s’en réjouir.

 

Après l’incendie qui a détruit une partie du Centre de rétention administratif (CRA) de Lyon Saint-Exupéry, huit personnes prises en flagrant délit sur les lieux ont été placées en garde à vue. Plusieurs centaines de milliers d’euros de dégâts matériels pourraient leur être imputés.

Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la direction régionale de la Police de l’air et des frontières (PAF) , le feu a pris en cinq endroits différents du centre de rétention administratif de lyon, jeudi 28 juillet, peu après 13h. A l’arrivée des pompiers, huit personnes ont été prises en flagrant délit sur les lieux des départs de feu dans la partie réservées aux hommes du CRA. Elles ont été placées en garde à vue afin de démêler leurs responsabilités respectives. Mais après plusieurs heures d’interrogatoires, les policiers n’ont toujours pas réussi ce vendredi à comprendre qui des uns ou des autres avaient mis le feu, qui était complice. "Il y aura certainement des suites judiciaires à cette affaire", affirmait vendredi une source policière en fin d’après midi. Une information judiciaire pourrait être ouverte à l’issue de la garde à vue samedi soir, avant un procès au pénal. Les résultats des relevés de la police technique et scientifique pourraient notamment aider les enquêteurs à imputer la responsabilité aux une ou aux autres.

Le préjudice quand à lui n’a pas encore été évalué. Une commission de sécurité va passer dans les prochains jours pour chiffrer les dégâts. D’ici là, le centre est fermé. Les retenus, 58 personnes en dehors des mis en cause, ont été transférés vers d’autres centres de rétention, à Nîmes et à Toulouse. Forum réfugiés s’assure du suivi de leurs dossiers à la Cimade qui accompagne les retenus dans ces centres.

Quant aux sans-papiers qui seront arrêtés dans la région pendant la période de fermeture du centre, ils seront transférés "en fonction de leur profil et du nombre de places" dans les centres de rétention les plus proches "pendant au moins quinze jours". "Tous les centres de rétention ont une compétence nationale", rappelle-t-on à la police de l’air et des frontières.

A Lyon, jamais un incendie n’avait entraîné la fermeture du centre de rétention. Un précédent en 2007 n’avait pas causé autant de dégâts. On parle déjà de plusieurs centaines de milliers d’euros de préjudice."

19 personnes, dont 14 flics, ont été hospitalisées après avoir respiré du monoxyde de carbone dégagé par l’incendie. Un centre de rétention, c’est avant tout une prison, et une prison ou l’on se retrouve enfermé, sans avoir été condamné pour quoi que ce soit, et dans l’attente d’une expulsion vers un pays qui n’a bien souvent rien à voir avec la vie actuelle des personnes expulsées. Alors un centre de rétention qui crame, on ne peut que s’en réjouir.

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet