Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 19:04
HE!! les employés du Pôle de traçabilité , il serait emps de vous réveillez et aussi les éléves ingénieurs de l'EISISAR.
Pris dans une tourmente juridique pour de faux visas délivrés par une université californienne peu scrupuleuse, des centaines d’étudiants indiens ont été contraints de porter un bracelet de cheville RFID, posé par les autorités américaines. Un acte que le gouvernement indien, choqué, qualifie “d’inhumain”.

Voilà un scandale qui pourrait entacher les relations entre les Etats-Unis et l’Inde. Des centaines d’étudiants indiens, souhaitant suivre des cours sur le sol américain, se sont retrouvés piégés par une université californienne, la Tri-Valley University, qui leur a procuré de faux visas étudiants ainsi que des faux permis de travail. Conséquence dramatique : considérés comme de purs immigrants clandestins par les autorités américaines, ces étudiants se sont vus poser un bracelet RFID et GPS aux chevilles et risquent l’expulsion - la procédure classique aux US. Provoquant ainsi l’incompréhension totale des étudiants, alors “pucés” à leur insu mais, également, l’indignation du gouvernement indien qui décide de faire pression sur les Etats-Unis.

Une enquête menée depuis 2010 par les autorités de l’immigration (Immigration and Customs Enforcement) américaines a permis d’affirmer que la Tri-Valley University - aujourd’hui fermée - , qui délivre des cours à la fois en ligne et sur site, était un institut “factice” et constituait une société écran dans le but de fournir illégalement des faux documents auprès d’étrangers. Selon les autorités, l’université, ainsi que sa propriétaire, auraient permis à plusieurs centaines d’étrangers d’entrer illégalement sur le sol américain et aurait engrangé plusieurs millions en frais de scolarité en éditant de faux documents. En mai 2010, l’université, autorisée à délivrer des visas depuis février 2009, comptait 939 étudiants, dont 95% d'indiens.

Chez les étudiants règne l’incompréhension totale, souligne DNA India. Interrogées par nos confrères, certaines victimes affirment ne pas connaître les raisons principales de ces actes, et que - surtout- peu d’explication leur ont été fournies. 

Réaction virulente évidente du gouvernement indien qui s’est empressé de condamner cette pause de bracelet RIFD, nous expliquent nos confrères de SiliconIndia, le ministre des affaires étrangères, S M Krishna allant jusqu’à qualifier cette procédure “d’inhumaine”, et de demander aux Etats-Unis de prendre de “mesures sévères ” à l‘encontre des responsables, tout en étant “indulgent” avec les étudiants, qui ne sont pas responsables et “innocents”, comme le mentionne DNA India.

Les autorités américaines ont depuis mis en place une help-line, offrant un point de chute virtuel pour les étudiants victimes mais également pour leurs parents, restés en Inde. Une help-line qui pour l’heure semble inscrite aux abonnés absents, raconte The Times of India, dans son édition du 31 janvier. Aucune réponse aux appels n'ayant jusqu’à lors été enregistrée.

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog