Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 08:22

 

Cuneo (Italie) : sur l’incarcération de Guido et Arturo
(Le 28 novembre 2011)

[Nous avons réécrit ce texte, initialement publié sur un autre site, à partir de plusieurs sources italiennes, afin de le compléter, d’y apporter des précisions et des liens pour comprendre un peu plus les accusations passées d’Arturo et Juan, et en changeant bien sûr ce qui ne nous allait pas (ah, cette expression qui fait de l’un d’eux "un exemple d’engagement pour beaucoup d’entre nous", et qui a heureusement disparue avec d’autres du même tonneau]

Cuneo (Italie) : sur l’incarcération de Guido et Arturo

Le 26 février 2011 à Cuneo, dans les Alpes, a eu lieu l’ouverture d’un siège de Casapound, les « fascistes du troisième millénaire ». Le contre-rassemblement, bien qu’organisé par la gauche officielle (et le maire), tourne heureusement vite à l’émeute, avec plusieurs blessés parmi les fachos (un à l’hôpital avec le crane ouvert par un pavé) et les condés (notamment un genou pété). 
Le 27 mai, une opération de police mène à l’incarcération de deux compagnons anarchistes, Fabio et Luca, accusés d’avoir participé aux incidents. D’autres personnes sont mises en résidence surveillée, et deux (Francesco et Guido), restent introuvables.

Samedi 26 novembre a commencé le procès pour les 19 accusés, avec l’audience préliminaire. 
Après 6 mois de cavale, Guido se présente et est immédiatement conduit en taule. Anarchiste de Cuneo, fortement attaché à Cuneo et à la montagne, Guido est un compagnon de longue date. On peut trouver ici son communiqué, où il explique pourquoi il a choisi de mettre fin à sa cavale provisoire. En attendant la seconde date du procès, le 25 janvier, il risque donc de rester en préventive. Il y comparaîtra avec 16 autres accusés.

Pendant le procès, un rassemblement d’une centaine de personnes s’est déroulé à l’extérieur, où un texte de Guido a d’ailleurs été lu. Elles ont réaffirmé qu’il n’y a pas d’espace pour les fachos. Après le rassemblement, la voiture où se trouvait Arturo a été stoppée par les carabiniers, qui l’ont à son tour amené en prison. 
Arturo doit purger deux mois de prison ferme restant d’une vieille condamnation (en partie effacée par l’amnistie de 2006) et s’attendait à cette arrestation depuis un mois que ce calcul lui avait été notifié *.

Au-delà de cette histoire, n’oublions pas non plus Juan, punk anarchiste espagnol vivant depuis des années en Italie. Il a été réarrêté le 10 novembre à Trento. Lui aussi a des vieilles condamnations à écoper (un mois et demi). Lors de son arrestation, il était assigné à résidence, en attente d’un procès lié à la lutte en Val Susa, après deux mois de préventive **.

Liberté pour Guido, Arturo et Juan ! 
Liberté pour tous...

* Accusé avec deux autres compagnons d’avoir tabassé le journaflic local Daniele Genco pendant l’enterrement de Baleno en mars 1998 (compagnon mort en prison suite à l’accusation de sabotages contre le TAV en Valsusa), il a passé 9 années en clandestinité. Après son retour fin 2006, il a continué d’être actif dans les luttes contre les nuisances, comme le projet du TAV, le nucléaire et pour l’autonomie des luttes dans les montagnes. 
On peut retrouver quelques traces de l’histoire d’Arturo ici sur le site de Tout le monde dehors... et sur Sole et Baleno, voir la brochure "Un Poignard et un talisman", qui avait été traduite fin 2008 dans Cette Semaine n°97.

** Le 29 août 2011, Juan et Enrico ont été arrêtés par la police, accusés d’avoir volé 70 litres d’essence d’un bâtiment de la société Anas prés du Val Susa, à Turin. Ils ont été amenés dans la vallée. Après quelques jours, Enrico a été libéré et Juan a été placé en détention à Turin. Ces derniers mois, Juan était à Chiomonte pour se battre contre le TAV. Il sortira de taule le 29 septembre, après deux mois de préventive, pour être assigné à résidence, en attente du procès pour "vol en récidive". 
On peut lire deux lettres de Juan (et Mike), lors d’une précédente incarcération en juin 2006 à Rovereto, publiée dans "Cette Semaine" n°90, et un tract de solidarité là. Et une autre d’avril 2007, lors de l’incarcération qui a suivi à Girone en Espagne (voir "Cette Semaine" n°92). Enfin, dans "Cette Semaine" n°94, on trouvera une lettre de Juan de son incarcération à Bologne en 2008...


Les adresses pour leur écrire (Guido et Arturo lisent le français, Juan l’espagnol) sont :

Guido Mantelli 
Casa Circondariale 
Via Roncata 75 
12100 Cuneo 
Italie

Arturo Fazio 
Casa Circondariale Lorusso e Cotugno 
Strada Pianezza 300 
10151Torino 
Italie

Juan Antonio Sorroche Fernandez 
Casa Circondariale 
via Cesare Beccaria 13 
38121 Spini di Gardolo (TN) 
Italie

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet