Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

Archives

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 17:27
Aprè l'attaque du mouvement social  dans la vallée du Val de Suse la police et la Digos ( RG) utilisent les armes éculées  d'association subsersive  contre les anarchistes de la mouvance insurectionel ( entre autre  en lutte contre les centres de rétention). Radio black out c'est une radio associative qui  diffuse une large part du mouvement    . La solidarité avec le mouvement social a rebondit jusqu'aux pyrénnées  . Voir ci dessous le communiqué de l'association cades le 21 février 2010
"Grâce à des témoignages qui arrivent par internet, nous avons appris avec stupéfaction que
des heurts très violents, se sont produits le 17 février 2010 entre des manifestants du
mouvement italien NO TAV, s’opposant à la construction d’une ligne ferroviaire à grande
vitesse (LGV), et la police italienne. Une dame et un jeune garçon ont été grièvement blessés
et transportés à l’hôpital de Turin. D’après ces témoignages, il s’agit d’un véritable « passage
à tabac » par la police de deux personnes tombées par terre à cause du terrain en pente et très
glissant.
Le mouvement NO TAV, co-signataire de la Charte d’Hendaye, est un mouvement qui
appelle à des actions d’opposition non violentes.
La violence ne peut pas être la réponse donnée à une mobilisation populaire dans un pays
démocratique. Elle est le signe que l’opposition très forte exprimée en 21 ans de lutte
démocratique par la population n’est pas prise en compte.
La contestation du projet ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, en partie financé par
l’Union Européenne, est très importante dans les vallées de Suse et de Sangone, et la dernière
manifestation du 23 janvier 2010 a rassemblé 40 000 personnes à Suse. Les actions
d’opposition contre les forages en cours sont quotidiennes.
Nous voulons attirer l’attention de la presse française et internationale sur les dérives des
commentaires de la presse italienne, qui présente les opposants en Italie comme une
« minorité violente », ce qui fausse totalement le débat et ce qui amène à la situation que
connaît aujourd’hui la Vallée de Suse, devenue une zone militarisée pour freiner les
importants mouvements de protestation.
Nous pensons que la presse a un rôle fondamental à jouer, en permettant un réel relais des
oppositions, et en participant ainsi à une véritable démocratie. Nous espérons que la presse
internationale va aller en Vallée de Suse pour pouvoir rendre compte de la situation.
"
Comme à l'accoutumée l'état et les pouvoirs politiques constitués et ses outils attaquent les anarchistes
 
File:Baleno.jpgBaleno lors de son arrestation
N'oublions pas  Sole et Baleno
File:Soledad il giorno del funerale di Baleno.jpg
                      soledad le jour des funeirailles de Baleno


La solidarité est une arme .Le Laboratoire anarchiste  est au côté des compagnons  dans leur  combat face aux montages politico judiciaire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet