Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

Archives

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 00:12

la slovénie faisait partie de la Yougoslavie; les mesures de casse sociale sous couvert  de la crise le capitalisme continue  la destruction de toute conquête sociale. La Slovénie c'est aussi l'Union européenne. solidaire des émeutiers Slovéne  qui se battent  contre le capitalisme.

Traduit du site de la Federacije za anarhistično organiziranje (Slovénie) : La Slovénie est brassée par sa première révolte de masse depuis deux décennies et la première à être surtout orientée envers l’establishment politique et les mesures d’austérité. Elle gagne déjà, dans plusieurs villes, un caractère anticapitaliste.


chronologie de la révolte( en italien)

(città, data, numero di partecipanti, numero di fermi/arresti tra i manifestanti, e persone ferite)

    Maribor, Mercoledì, 21.Novembre, 1.500 manifestanti

    Maribor, Lunedì, 26.Novembre, 10.000 manifestanti, 31 fermati (tutti rilasciati)

    Ljubljana, Martedì, 27.Novembre, 1.000 manifestanti

    Jesenice, Mercoledì, 28.Novembre, 200 manifestanti

    Kranj, Giovedì, 29.Novembre, 1.000 manifestanti, 2 fermati

    Ljubljana, Venerdì, 30.Novembre, 10.000 manifestanti, 33 fermati, 17 feriti

    Koper, Venerdì, 30.Novembre, 300 manifestanti

    Nova Gorica, Venerdì 30.Novembre, 800 manifestanti

    Novo mesto, Venerdì 30.Novembre, 300 manifestanti

    Velenje, Venerdì 30.Novembre, 500 manifestanti

    Ajdovščina, Venerdì 30.Novembre, 200 manifestanti

    Trbovlje, Venerdì 30.Novembre, 300 manifestanti

    Krško, Sabato, 1. Dicembre, 300 manifestanti

    Maribor, Lunedì, 3. Dicembre, 20.000 manifestanti, 160 fermati, 38 feriti

    Ljubljana, Moday, 3. Dicembre, 6.000 manifestanti

    Celje, Lunedì, 3. Dicembre, 3.000 manifestanti, 15 fermati

    Ptuj, Lunedì, 3. Dicembre, 600 manifestanti

    Ravne na Koroškem, Lunedì, 3. Dicembre, 500 manifestanti

    Trbovlje, Lunedì, 3. Dicembre, 400 manifestanti

    Jesenice, Martedì, 4. Dicembre, 300 manifestanti, 41 fermati

    Brežice, Martedì, 4. Dicembre, 250 manifestanti

    Ljubljana, Mercoledì, 5. Dicembre, protesta degli studenti davanti a facoltà di arte, 500 manifestanti

    Ljubljana, Giovedì, 6. Dicembre, protesta studenti davanti al parlamento, 4.000 manifestanti

    Koper, Giovedì, 6. Dicembre, 1.000 manifestanti, 2 fermati

    Kranj, Giovedì, 6. Dicembre, 500 manifestanti

    Izola, Giovedì, 6. Dicembre, 50 manifestanti

    Murska Sobota, Venerdì, 7. Dicembre, 3.000 manifestanti

    Bohinjska Bistrica, Venerdì, 7. Dicembre, 50 manifestanti

    Ajdovščina, Venerdì, 7. Dicembre, 150 manifestanti

    Ljubljana, Venerdì, 7. Dicembre 3.000 manifestanti

    Nova Gorica, Sabato, 8. Dicembre, 300 manifestanti

    Brežice, Domenica, 9. Dicembre 200 manifestanti

    Ljubljana, Lunedì, 10. Dicembre, 100 manifestanti

    Maribor, Lunedì, 10. Dicembre, 200 manifestanti (protesta solidale con i fermati e gli arrestati)

    Ptuj, Lunedì, 10. Dicembre, 200 manifestanti

    ANNOUNCED:

    Ljubljana, Giovedì, 13. Dicembre

    Maribor, Venerdì, 14. Dicembre

    SLOVENIA (in tutte le città), 21. Dicembre


En moins de 3 semaines, il y a eu 35 manifestations dans 18 villes, où plus de 70 000 personnes ont participé. Les manifestations ont souvent tourné en affrontement avec les policiers qui tentaient violemment de disperser les manifestations. 284 personnes ont été arrêtées, certaines relâchées, certaines non. Plusieurs personnes ont été blessé-e-s.

Le tout a commencé à la mi-novembre avec des manifestations contre le maire corrompu dans la deuxième plus grande ville de Slovénie, Maribor (il a déjà démissionné). Les manifestantes et manifestants ont popularisé le slogan « Il est fini » (Gotof Je) qui a par la suite été modifié pour viser plus ou moins chacun et chacune des politiciens et politiciennes du pays. Les manifestations se sont répandues à travers le pays en seulement quelques jours. Elles deviennent de plus en plus le canal par lequel les gens expriment leur colère au sujet des conditions générales de la société : de ne pas avoir d’emploi, de sécurité, de droits, de futur.

Les manifestations sont décentralisées, antiautoritaires et non-hiérarchiques. Les gens qui n’avaient auparavant jamais pris la rue y participent. Elles surviennent dans des villages et villes qui n’avaient jamais connu une seule manifestation auparavant. Les gens créent de nouvelles alliances, devenant des camarades dans la lutte, et sont déterminé-e-s à continuer pour aussi longtemps que ça prendra. Nous ne connaissons pas  combien de temps nous réussirons à rester dans la rue. Mais une chose est sûre. Les gens ont fait l’expérience d’un processus émancipatoire et ont repris une voix qui leur avait été usurpée violemment dans le passé. Et, c’est quelque chose que personne ne pourra leur enlever.

Federacije za anarhistično organiziranje (Fédération pour l'organisation anarchiste)slovénie,

 

 

émeutes

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet