Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 07:42

Version d'un militant CNT AIT_valence présent lors du passage du train,.Après le passage du train nous sommes allé boire un café en face de la gare. La parano des autoritésa été à ce moment là, énorme . On a vu arriver 2 cars de police nationale et une voiture de gendarmerie avec deux  hommes armée à l'intérieur ( TASER, flash ball) et la voiture de la BAC avec 3 personnes à l'intérieur.  Cette parano a ne pas en douter c'est peut être le tract par le militant CNT -AIT_valence distribué au tour de la gare:la "france n'est pas inquiéte". La seule présence active d'un groupe d'activiste entraine la parano du pouvoirfinalement le second train passe sur la rive droite du Rhones( soit la ligne...                         de saint Peray.  A La prochaine !!

voici une vidéo militante réalisé lors du passage du train.

 

article  ci dessous du dauphiné libéré du 30 juin

Quatorze heures cinquante hier. Un groupe de militants anti-nucléaire est posté sur les quais de la gare de Valence ville. Ils attendent un train transportant des déchets radioactifs, en provenance de Pierrelatte. Selon l’un d’eux, de l’oxyde d’uranium. « Des déchets faiblement radioactifs ». Ce ne sera pas un train avec des “castors”, ces citernes qui contiennent des résidus hautement toxiques. « Où vont-ils ? Que transportent-ils ? »

Les militants sont armés de leur appareil photo, pour « constater ». Les quatorze wagons, porteurs du symbole nucléaire, passent lentement sur les voies. Les militants mitraillent. L’un d’eux, équipé d’un compteur Geiger, déclare relever 2,13 milisivert par heure de radiation.

« Ce n’est pas ça l’important : c’est surtout le transport des déchets nucléaires et la multiplication des trains. Où vont-ils, que transportent-ils ? Les maires ne savent pas quand ces wagons traversent leur commune. Il faut plus de transparence » s’indigne Annie Agier, conseillère régionale Europe Ecologie les Verts.

Les employés de la SNCF ne semblent pas en savoir davantage. « Il passe 1 200 trains par jour en gare de Valence, alors… ». Le convoi passé, les 25 militants s’en vont.

16h50 : policiers et gendarmes bloquent l’accès aux quais depuis 10 minutes. Personne ne passe.

Un second train transportant des matières radioactives doit passer. Mais pas d’opposants en vue. Uniquement des usagers qui ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas rejoindre leur wagon… Finalement, le convoi est passé sur la rive droite, côté ardéchois.

Reste à savoir si le premier train était – ou non – un leurre ?

Partager cet article

commentaires

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog