Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

Archives

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 13:26

Que va devenirce service dépendant du Service Accueil et Orientation . La directrice du SAO annonce la fermeture de la structure   fin décembre 2011. En tant que syndicaliste CNT AIT, je m'interroge de l'abscence de syndicat indépendant de la direction du SAOdans cette entreprise où régne le paternalisme outrancier.

VIOLENCES CONJUGALES Un réseau de familles d'accueil relais en Drôme-Ardèche : « ici, on peut se reconstruire »

Fabrice ANTERION / Le Dauphine Libere / Photopqr / Valence ( 26 Drome ) le 23.10.2009 . Victimes de violences conjugales , Aurore a ete prise en charge elle et sa fille par une famille d accueille du SAO ( Service d Accueil et d Orientation ) pendant 1 mois ,

Fabrice ANTERION / Le Dauphine Libere / Photopqr / Valence ( 26 Drome ) le 23.10.2009 . Victimes de violences conjugales , Aurore a ete prise en charge elle et sa fille par une famille d accueille du SAO ( Service d Accueil et d Orientation ) pendant 1 mois ,


« Des endroits comme ça, j'en ai jamais vu ailleurs ». Aurore, sans doute, aurait préféré ne pas connaître le SAO de Valence (service d'accueil et d'orientation). Car c'est pour fuir son conjoint qui la séquestrait et la violentait qu'elle s'est adressée au service d'accueil d'urgence. Et pourtant si aujourd'hui elle a reconstruit sa vie (elle va emménager bientôt dans un appartement) c'est bien grâce, aussi, au passage qu'elle a fait un mois durant en famille d'accueil.

Un dispositif unique en France

Le dispositif, mis en place par le SAO en 2005 et aujourd'hui reconduit, est unique en France : un réseau d'une vingtaine de familles bénévoles (15 en Drôme, 5 en Ardèche) qui accueillent, pour un temps, des personnes victimes de violences conjugales. Aurore a ainsi vécu un mois durant chez Régine et Michel (voir ci-dessous) : « ça a été mon rayon de soleil. J'étais dans un beau lieu avec ma fille, dans une famille comme je n'en ai jamais vu, auprès de gens qui ne me jugeaient pas, et qui m'ont beaucoup aidée. J'ai pu réfléchir, comprendre ce qui m'était arrivé. Ca m'a donné du courage et de la force pour me reconstruire ».

Elles sont une quarantaine de jeunes femmes (plus deux hommes) à bénéficier, chaque année, d'un passage par le réseau "F.A.R 26/07". Monique Frossard, sa responsable, les reçoit une par une et imagine pour elle cette solution, à condition qu'elle ne soit pas sujette à trop de problèmes psychologiques, d'alcool ou de drogue. « Ce serait trop lourd à gérer, sinon, pour les familles ».

Des bénévoles simplement indemnisés

L'accueil des familles est variable : parfois une simple chambre dans la maison, parfois un appartement indépendant ou un gîte. Pour un séjour d'une moyenne de 15 jours, et pas plus de 3 à 4 fois par an. Ces bénévoles ne sont pas payés mais simplement indemnisés de leurs frais et ils ont été choisis pour leur sens de "l'hospitalité citoyenne et solidaire". Ils sont aussi dûment formés, -c'est une originalité du dispositif- et suivent des weeks-ends à thèmes pour mieux gérer la relation, améliorer leurs connaissances juridiques etc. Tous les deux mois se déroule un comité de pilotage regroupant les partenaires (les 2 DDASS, les 2 conseils généraux, les psychologues) pour faire le bilan. D'autres dispositifs de ce genre existent en France mais aucun avec des bénévoles.

Aller et retour chez le conjoint violent

Bien sûr, il ne s'agit pas d'attendre des miracles de la formule. Il faut notamment accepter que les jeunes femmes, victimes de violences, retournent vers leur conjoint violent. « Souvent ces jeunes femmes sont ambivalentes dans leur sentiment vis-à-vis de leur compagnon. II leur faut du temps pour prendre la décision de la rupture.

« Aurore, elle, était très déterminée. On s'en est rendu compte tout de suite » raconte le couple. Séparée de son conjoint, la jeune femme a eu beaucoup de mal à sortir néanmoins de "ses griffes". « Il a fallu qu'un juge prenne enfin une décision d'interdiction géographique pour que je sois tranquille. Car sinon, quand je lui amenais notre fille, il revenait faire "la pluie et le beau temps dans ma vie". » Ce qui signifie que les violences reprenaient... On le voit, le processus de séparation est lent.

L'accueil en famille d'accueil y participe pleinement.

REPÈRES Le Réseau F.A.R 26/07 Être famille d'accueil, qu'est -ce-que ça veut dire ? Accueillir dans un esprit de solidarité citoyenne des femmes en détresse, avec ou sans enfants soit en rupture familiale, soit victime de violence conjugale, et permettre une mise à l'abri dans un espace sécurisé, offrir un toit et des repas. Si vous êtes intéressé par le réseau "familles d'accueil" vous pouvez contacter le Service d'accueil et d'orientation de la Drôme 22 rue Berthelot 26000 Valence Tél. : 04 75 82 66 00. REPÈRES Partenaires financiers de l'action DDASS Drôme et DDASS Ardèche, conseils généraux Drôme et Ardèche, CPAM, et fondation Abbé Pierre. REPÈRES Les horaires d'ouverture du SAO Lundi au jeudi de 9 heures à 17 heures, le vendredi de 9 heures à 16 heures. Fermeture à 14 heures le mardi.
par La Rédaction du DL

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> si se journal n'est pas né de politique polititienne alors je ne sai pas se que s'est que la politique se journal est une propagande polititienne...<br />
Répondre

Articles RÉCents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet