Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

Archives

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 09:37
note: le  travail de karcherrisation des pauvres du centre ville de Valence et le déplacement des locataires compte tenu des prix de location puis le déplacement du local de l'Entraide protestante ( voir l' accord des éducs et le préfet de la Drome) et la video surveillance et l'expulsion  d'une personne  pour la construction d'un immeuble neuf et la destruction sa maison
ajouter commentaire

AU-DELÀ DE BLADE RUNNER : LOS ANGELES ET L’IMAGINATION DU DÉSASTRE de Mike Davis. Traduit de l’américain par Arnaud Pouillot. Ed. Allia, 144 pages, 6,10 €.

Blade Runner, le célèbre film de science-fiction de Ridley Scott, imposait la vision apocalyptique d’un Los Angeles dévasté. Inspirée par les grands films expressionnistes allemands, l’imagerie du réalisateur anglais semblait avoir anticipé pour de bon le stade terminal de la métropole californienne.

L’urbaniste Mike Davis montre, dans son nouvel essai, que le visage futur de Los Angeles sera moins spectaculaire que la vision de Blade Runner, et bien plus effrayant. Los Angeles préfigurerait le modèle à venir des mégalopoles modernes, marquées par la disparition de la mixité sociale. Les classes modestes sont laissées à l’abandon et livrées à la merci des gangs. Les couches les plus favorisées de la population se "bunkérisent" grâce à la généralisation de la vidéosurveillance et d’équipes de sécurité privées. La ville vit désormais dans un état perpétuel de "guerre sociale de faible intensité", susceptible à tout moment d’éclater, comme lors des émeutes provoquées en 1992 par le passage à tabac de Rodney King.

Partager cet article
Repost0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 09:17

note: lelundi 26 fevrier à france inter Besancenot parle de Reynolds, mais pour s'étonner que le maire de Valence n'était pas  là à empécher la sortie des camions de l'usine, j'ai cru mal comprendre, la lutte  des employéEs et des ouvriers contre la fermeture de leur lieu de travail. Il me semble que la lutte contre le déménagement de l'entreprise est l'affaire des actifs de l'entreprise ( rappelons la lutte des ouvriers de Monetel  grange les Valence, d'assemblée générale, de défilé à l'intérieur de l'usine et par des études de marché, ils ont combattu la logique capitaliste de fermeture d'un site jugé par les actionaires non rentable, à l'heure actuelle cette entreprise existe encore...) dans une lutte dans une entreprise les salariés combattent avec des alliés et en quoi le maire de Valence est un allié de la classe ouvrière de reynolds et même le député Labaume. Cette intervention de Besancenot est  populisme et électoraliste et très dangereuse pour la crédibilité du combat , mis à part qu'il parle de Valence ( est ce une ville à vendre) poster vos commentaires. l'article  ci dessous est tiré du blog de cliquer dessus 

 http://obouba.over-blog.com/

Quand les délocalisations créent de l'emploi en France...

Dans l'esprit de beaucoup de personnes, la France se vide de toute activité au profit des pays en développement comme la Chine, l'Inde, les Pays de l'Est, etc... Cette idée est doublement fausse : premièrement,  la France attire de nombreux projets industriels, elle présente un degré non négligeable d'attractivité. Deuxièmement, si l'on regarde où se dirigent les investissements français à l'étranger, on s'aperçoit qu'ils ne vont pas prioritairement en Chine ou dans les PECO, mais dans d'autres pays développés.

J'ai fourni dans Les nouvelles géographies du capitalisme quelques chiffres relatifs à ce dernier point. J'ai complété un peu sur le blog avec des données 2003 sur l'Europe.  J'actualise ici  grâce aux documents disponibles de la Banque de France :

Le premier pays "non développé" attirant des IDE français est la Pologne. Elle pèse 1% de l'ensemble des IDE français. Suit le Brésil, avec 1% également. La Chine est assez loin derrière, avec moins de 0,5% de l'ensemble. Les 10 premiers pays de destinations, tous des pays industrialisés, pèsent plus de 80% de l'ensemble.

D'autres tableaux/calculs montrent que 60,5% des IDE français vont dans l'UE à 15 fin 2004, 28,4% dans les autres pays industrialisés et seulement
2,2% dans les PECO10 (8,5% dans le reste du monde). Difficile de croire après ça à un déménagement massif de l'activité économique localisée en France vers les pays en développement.

Est-ce nécessairement une bonne chose? Pas si sûr :
* une bonne part des IDE à l'étranger ne vise pas à rationnaliser le processus productif, mais à accéder à une nouvelle demande. Le faible engagement des entreprises françaises en Chine par exemple peut être considéré comme pénalisant, s'il empêche de prendre position sur un marché aux perspectives prometteuses,
* et ce surtout si on garde en tête le résultat qui commence à émerger de certaines études récentes (accès limité pour certaines études) : les entreprises qui s'engagent à l'étranger crééent plus d'emplois dans leur pays d'origine que les entreprises ne s'engageant pas à l'étranger.
Partager cet article
Repost0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 08:57



(BMP)

MEETING DE SOLIDARITÉ

vendredi 2 mars

à partir de 19 h

au FIAP, 14 rue Cabanis, Paris XIV (métro L6 : Glacière)

Témoignages de militants, emprisonnés durant de longues années, sortis sans repentir :

Pierre Carette (CCC), Rolf Heissler (RAF), Gabi Mouesca (IK)

Interventions et information :

Miguel Benasayag, Georges Labica, Jean-Louis Chalanset, Maurice Rajsfus

Musique et poésie :

La K-bine, Dominique Grange, Philippe Tancelin

Texte et maquette du tract d’appel (Nlpf !) 20 ans d’emprisonnement, 20 ans de résistance, 20 ans de combats

Collectif "Ne laissons pas faire !"

nlpf.samizdat.net

e-mail : nlpf@samizdat.net

Partager cet article
Repost0
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 09:10


Il est interdit de... voler

"À l'étalage... est un travail sur le vol dans les grandes surfaces", explique l'artiste Ninachani. "Après avoir interrogé des gens de milieux sociaux, d'éducation, de cultures, d'âges très différents, j'ai découvert que rares étaient ceux qui n'avaient jamais volé dans un supermarché. Ceux qui n'ont jamais volé avouent que c'est par peur et non pour des raisons morales. J'ai aussi découvert que le vol n'est pas nécessairement subversif et pouvait révéler une fièvre de consommation individuelle. Voir le document

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 19:02
ris de joie, de douleur, de vie, d’horreur, de plaisir...
¬ Michel, dit Moustache est décédé

J’ai eu beaucoup de mal à remonter les archives, d’un site en train de crever.

N’ayant aucune raison de photographier des individus, en dehors de manifestations collectives, j’ai eu beaucoup de mal à retrouver, un cliché.

On ne pense pas, avoir, un jour, à tenir une rubrique nécrologique...

Le 9ème collectif qui occupe ce jour, la Bourse du Travail, rue du Château d’eau, lui rend hommage.

(JPEG)

Mais sur le réseau Pajol, certains-es, connaissaient son nom ou son surnom, mais étaient incapables d’y mettre un visage.

Juste une photo d’ une manif de sans pap, en 2002.

(JPEG)

Mercredi à 11h30, soyons nonbreux-seuses au Père Lachaise.

tarbihlkasso.


Documents liés

Partager cet article
Repost0
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 16:03
:http://redforum.propagande.org/phpBB2/viewtopic.php?t=17274&start=15
cliquez  dessus lien pour photos
PARIS (AFP), 18:07



Quelque 250 personnes ont manifesté samedi devant les prisons où sont incarcérés les trois membres encore en vie du groupe terroriste Action directe, démantelé en février 1987, pour demander leur libération, estimant que 20 ans d'emprisonnement, c'est "assez".

Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Georges Cipriani et Joëlle Aubron, décédée en 2006, avaient été arrêtés le 21 février 1987 et condamnés deux fois à la réclusion criminelle à perpétuité pour les assassinats de l'ingénieur général de l'armement René Audran, en 1985, et du PDG de Renault Georges Besse, l'année suivante.

Dans le Haut-Rhin, une cinquantaine de manifestants, selon la gendarmerie et les organisateurs, se sont rassemblés devant la prison d'Ensisheim pour réclamer la libération de Georges Cipriani.

Un autre rassemblement a réuni dans la matinée plusieurs dizaines de personnes, - dont Lucien Léger, ex-plus ancien détenu de France -, devant la prison de Bapaume (Pas-de-Calais) où est incarcérée Nathalie Ménigon, partiellement hémiplégique à la suite de deux accidents vasculaires cérébraux.

Les manifestants, dont certains étaient venus de Belgique, ont déployé devant le centre de détention une banderole sur laquelle était inscrit: "20 ans... assez, libérez les quatre d'Action directe", a affirmé à l'AFP Stéphane Hardy, membre du comité "Libérez-les".

A Lannemezan (Hautes-Pyrénées), ils étaient entre 150 et 200 réunis devant la prison où Jean-Marc Rouillan, purge sa peine. Les manifestants réclamaient également la libération du terroriste libanais Georges Ibrahim Abdallah.

Derrière une banderole, ils ont marché dans le calme, selon les gendarmes, de la gare de Lannemezan jusqu'à la prison de la ville où sont détenus les deux hommes.

A Paris, un meeting de soutien aux prisonniers d'Action directe doit être organisé lundi en fin d'après-midi à la Bourse du travail (Xe arrondissement).


_________________
Et pendant ce temps-là Papon libre jubile
L’Etat n’est pas ingrat quand on lui est servile
Quand Vichy remet ça Sans honte ni vergogne
Les pirates n’ont pas toujours le regard borgne
Partager cet article
Repost0
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 14:45


affiche apposée sur les murs de l'hexagone de partout
Je rajoute cette anecdote locale
Au Tricastin dans la Drome, l'usine d'enrichissement d'uranium eurodif porterale nom de georges besse(tué en novembre 1986 par l'organisation Action directealors qu'il exerçait la fonction de président des Usines renault après avoir été l'un des piliers serviles su programme national atomique); Au cours de la cérémonie présidée par A Giraud, ministre de la défense, une stéle et plaque commémorant G. Besse ont étédévoilées par M besse.Dans un message adressé à mPetit, directeur d'Eurodif, F Mitterand écrit
" la cérémonie que vous organisez aujourd'huiest l'occasion de célébrer en même temps la réalisation d'une grande ambiton nationale( le programme nucléaire) et celle d'un de ses principaux artisants; Georges Besse"

Sortons les!
ttTous nos camarades emprisonnés
        
      
       
 
       


      

        
        

 
      


Partager cet article
Repost0
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 08:31



vvv

15

Partager cet article
Repost0
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 08:24




quelques photos de la manif de Lannemezan samedi 

Partager cet article
Repost0
21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 22:47
Note: Nous rappelons qu'a l'époque les lycéens du lycée Montplaisir sont alléEs comme bénévoles, si vous connaissez des personnes prenez contact avec le Laboratoire@no-log.org
cette article peut être affiché dans ce lycée technique de valence et donnez dautes infos

Erika : Appel aux bénévoles qui sont allés nettoyer les plages

Le 12 décembre 1999, l’Erika sombrait au large du Finistère. 30 800 tonnes de fuel lourd se trouvait alors dans ses cuves. Environ 10 000 tonnes se sont échappées, lors du naufrage, provoquant une marée noire sur près de 400 km du littoral.

Vous qui avez fait partie des groupes de bénévoles de Surfrider ou autre : manifestez-vous ! On nous dit aujourd’hui que les déchets étaient toxiques et que certaines protections pour les bénévoles étaient insuffisantes.

Depuis, des analyses indépendantes démontrent que certains produits non habituels et autres que ceux déclarés par Total son présents dans la cargaison échouée sur les plages. Ceci remet en cause la toxicité réelle du fuel et l’exposition des bénévoles. Face à ce scandale, Surfrider soutient le collectif anti-marée noire de St Nazaire et du Littoral et l’association des bénévoles de l’Erika.

Avec ces nouvelles informations concernant la toxicité du fuel, il faut agir rapidement pour recenser les bénévoles qui ont ramassé ce produit toxique sur le littoral et connaître leurs éventuels symptômes suite au ramassage du fioul. Dans ce but, vous pouvez laisser votre témoignage en vous rendant sur le site suivant : http://collectif.littoral.free.fr/s...

Le groupe Total comparaît en correctionnel à Paris du 12 février au 13 juin 2007 pour pollution maritime et complicité de mise en danger de la vie d’autrui . Des actions de contestation sont envisagées.

Une chose est sûre, nous ne sommes pas au bout de nos surprises en continuant d’éplucher le dossier ERIKA...

Pour plus d’informations :

Emission pièces à convictions, France 3 :

L’’émission peut être visionner sur le site : http://programmes.france3.fr/pieces...

Télécharger le commentaire du Communiqué de Total, par Annie PFOHL-LESZKOWICZ , Professeur de Toxicologie ; Pharmacien, Dr 3ème cycle en Toxicologie, Dr ès Sciences, Expert auprès de l’AFFSA et de l’EFSA :

PDF - 44.6 ko

Lu sur ABP

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet