Présentation

  • : le blog lelaboratoire
  • : Le blog du laboratoire anarchiste est un blog actif a propos de l'actualité sociale
  • Contact

Pour nous contacter

Le laboratoire Anarchiste
8 Place st Jean
26000 Valence

envoyer vos suggestion

sur:

new:c.l-v@hotmail.fr

rappel envoie aucun message à

le laboratoire@no-log.org


 


Bibliothéque  de prêt

infokiosques
le mercredi de  16h30 - 19h

Accueil/infos SIAD-AIT
vendredi toutes les deux semaines

de  17h30à19h

Emission radio Labo
sur radio Mega
99.2FM
lundi en direct
18h15 - 19h
rediffusion:
jeudi de 9h à  9h 45
http://radio-mega.com
04 75 44 16 15

Recherche

Texte Libre

La tyrannie la plus redoutable n'est pas celle qui prend figure d'arbitraire, c'est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité." Albert Libertad

le blog du laboratoire anarchiste

File:Wooden Shoe.svg
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 08:07

Cette information est posté sur le blog du Laboratoire pose le problème non pas seulement des antennes des portables maiaussi de ces assos de lanceur d'alerte qui démobilisent les populations , rien ne vaut pour combattre les salopards de compagnies de téléphonies mobiles , une bonne mobilisation populaire. Bonne lecture de l'horreur. collectif du Laboratoire


« La colère, ce n’est pas efficace ! » Isabelle Martin ne veut pas être à l’origine d’un scandale. Cette ancienne Villeurbannaise veut des réponses à ses questions. Des questions qui concernent les causes du décès de son fils, Christophe, emporté en juillet dernier à l’âge de 21 ans par une tumeur au cerveau.

En cause : la présence d’antennes relais de téléphone sur un immeuble proche de son ancien appartement de la rue Chamfort, à Cusset, à quelques dizaines de mètres de la chambre de son fils. L’une des antennes est orientée vers cette pièce. « Mes doutes et mes interrogations [...] ont commencé, quand mon beau-frère a occupé la chambre dans laquelle mon fils avait dormi pendant des années », explique Isabelle Martin. C’était en février dernier.

Son beau-frère se plaint alors de maux de tête, de sensations de chaleur à la tête, de saignements de nez. Il a l’idée de contacter « Robin des toits. Un représentant de cette association, qui se préoccupe des risques sanitaires présumés liés aux technologies sans fil, vient effectuer des mesures de champ électromagnétique en mai. Entre 15 et 16 heures, ses relevés feraient état d’un champ de 2,35 volts/mètre dans la chambre du jeune homme.

C’est inférieur à la norme légale de 3 volts/mètre, mais considéré comme élevé par l’association. D’abord parce que la mesure n’a pas été réalisée à une heure de pointe. Ensuite, parce que pour « Robin des toits », les effets sanitaires d’une exposition à un champ électromagnétique pourraient débuter bien en deça de ce niveau. L’exposition préconisée est,  selon le représentant de l’association, de 0,6 volt.

Aux yeux d’Isabelle Martin, ces constats justifient de nouvelles investigations. Reçue en mairie le 23 mai, elle souhaite savoir qui exploite les antennes relais et voir procéder à des mesures indépendantes. « J’ai été reçue avec beaucoup d’amabilité », souligne la mère de Christophe.

Depuis, plus rien... «Deux opérateurs sont concernés. Nous les avons sollicités pour qu’ils réalisent des mesures de valeurs de champ électrique», rectifie hier François Rysto, directeur de cabinet du maire, rappelant qu’une charte passée entre la Ville et ces opérateurs impose des contraintes à ces derniers. Les relevés seront ensuite transmis à l’Agence nationale des fréquences pour évaluation des risques.

Yannick Ponnet

Partager cet article

commentaires

Yannick Ponnet 10/11/2008

La reproduction d'informations ne me dérange pas quand il s'agit de défendre des idées, qui doivent circuler librement. Je vois pour la seconde fois aujourd'hui cet article reproduit intégralement sur internet. Quand il est notamment question d'exploitation de la force de travail, la mienne est protégée par des droits d'auteur de plus en plus souvent mis à mal (journaliste professionnel, je gagne ma vie en écrivant des articles). En outre, je suis salarié. Il aurait été plus cordial de me demander mon accord avant cette mise en ligne et de sourcer l'info (parue dans le quotidien régional Le Progrès) pour mieux informer vos lecteurs.

max 10/11/2008

donc acte  voilà cet article a été écrit par Yannick Ponnetjournaliste au Progrés

Articles Récents

Agenda

    dimanche 30 juin

15h à 16 h

accueil de familles de prionnier-e-s

discussion , infos et peites recettes

pour les proches de détenu(E)s...

- aides juridique

-participation à l'émission de radio Mega

du 22 juillet



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog